• Une saison chez McDo

    Un an après avoir travaillé en tant que saisonnière chez McDo, j'ai envie de vous faire partager mon expérience et de ce que j'ai retenu des trois mois que j'ai passé là-bas. J'ai travaillé dans un McDo pendant les trois mois d'été 2017 (juin, juillet et août) car je voulais un emploi saisonnier avant de reprendre le cours de mes études en septembre.

    A la fac, généralement, il est courant de dire qu'on finit tôt notre année scolaire. Et cela est vrai par rapport au lycée ou au collège puisque l'année se termine, au plus tard, fin mai. Dans le cas de ma licence, je finis toujours à la fin du mois de mai ce qui est, pour une licence à la fac, finalement, très tard. C'est simple, il n'y avait plus que nous dans les locaux de la fac à la fin du mois de mai. Donc j'ai terminé le 29 mai et le 30 mai j'ai eu un entretient d'embauche chez McDo. Franchement, il a duré 5 minutes montre à la main et je pensais que je ne serais pas prise vu mon profil introverti. Le lendemain, on m'appelle pour me dire que j'ai le poste. Je commence le 5 juin et je finirai le 31 août. Le 5 juin était un lundi... et plus précisément un lundi férié. Et je commençais avec un énorme horaire qui était un 12h / 21h avec une pause d'une heure à un moment dans l'après-midi. Peut-être que vous vous dites que c'est cool de commencer un jour férié... Ah non! Il y a encore plus de monde un tel jour! 

    Le 5 juin, j'arrive. J'avais déjà mon uniforme et signé mon contrat. Il faut savoir qu'il faut arriver en tenue de civil et se changer là-bas afin de respecter les règles d'hygiènes. Alors pour l'hygiène, je peux vous dire que vous pouvez aller dans un McDo sans crainte. Ils sont très à cheval sur ces règles là. Mais je vous en parlerai un peu après. 

    Quand on commence à travailler chez eux, on est formé par des formateurs et formatrices aux différents postes. Dans mon cas, j'étais équipière polyvalente comptoir ce qui signifiait que je devais pouvoir savoir faire tous les postes du comptoir qui sont: les frites et la friteuse, faire les boissons et les glaces (même personne qui fait tout à la fois, parfois deux personnes : une aux boissons et une aux glaces), l'OAT (là où arrive les sandwichs), la vérification (voir si rien n'est oublié dans les commandes), la caisse, le service à table, la prise de commandes au drive et donner les commandes aux clients du drive. Le premier poste auquel j'ai été formé est, pour moi, l'un des plus durs: les frites. 

    Je vous explique pourquoi ce poste est, à mon sens, un des plus durs, en effet, il faut aller chercher les frites et les potatoes dans les frigos et vérifier qu'on en a encore sinon il faut aller chercher des sacs dans les congélateurs pour remplir les frigos. Ensuite, il faut plonger tout cela dans la friteuse qui se charge du temps de cuisson. Au bout de 30 secondes, la friteuse fait un bruit sonore pour dire qu'il fallait sortir la panière pour secouer les frites avant de les remettre dans l'huile. Dans le restaurant où j'ai travaillé, il y avait 8 bacs d'huile donc on pouvait mettre 8 panières à cuire. Ensuite, il faut mettre les frites dans de grands bacs et les saler avant de les monter en cornets. Il y a deux rangs au-dessus des bacs où on peut poser les cornet où les collègues viennent les chercher. Il faut faire attention, en période de rush (le midi et le soir aux heures de repas) d'avoir assez de frites et assez de cornets d'avance car ça part très vite. Les étapes que je viens de vous décrire sont réalisées par une unique personne et il faut tout faire en même temps. Il faut pouvoir monter rapidement des cornets pour tout le temps plonger des frites dans l'huile afin de ne pas en manquer. En plus, il fait très chaud à ce poste. Et je n'ai jamais aimé manger des frites... Malheureusement pour moi, j'étais assez douée à ce poste et on m'y a mise bien souvent l'été dernier...

    Deuxième poste que je trouve dur: les boissons et les desserts... Faire les boissons, ça va, on regarde le tableau de commandes, on prend le bon gobelet, on met des glaçons dedans, on le place sous la bonne boisson et on appuie sur un bouton qui fait couler le liquide. On peut donc faire plusieurs boissons rapidement. Là où cela devient dur c'est qu'il faut aussi faire les glaces en même temps.... Et faire une glace prend un certain temps. En plus, il y a des glaces "remises plus tard" que le gens viennent chercher à la fin de leur repas et vous êtes très vite dépasser.  A ce poste, il faut aussi gérer les salades ainsi que les autres petits desserts, tomates cerises, fruits, etc.. 

    L'OAT, je ne peux pas réellement en parler car je n'y suis pas allée tout comme la prise de commande au drive. Je passer les commandes aux voitures au drive, ce poste là, ça allait et mes postes préférés étaient la caisse, le vérif et le service  à table.

    Concernant l'hygième, quand on pointait à notre arrivée, il fallait absolument se laver les mains jusqu'aux coudes ensuite pendant  30 secondes. Il fallait qu'on lave nos mains au moins une fois toute les heures, on ne devait pas toucher quelque chose tomber au sol ou, si on le faisait, on devait se laver les mains ensuite tout comme lorsqu'on changer les poubelles ou qu'on revenait de nettoyer la salle ou nos postes. Il y avait une multitudes de règles à respecter comme le fait qu'il fallait poter des gants pour remettre du lait dans la machine à glaces etc. 

    Et puis, il y avait aussi les closes... Au comptoir, on pouvait faire la close lobby (la salle des clients), celle du comptoir ou la plonge. Pour cette dernière, je ne l'ai jamais fait car j'étais trop petites pour atteindre les étagères du haut. La close comptoir.. Je ne l'aimais pas. Je l'ai fait quelques fois mais je ne savais jamais ce q'il fallait faire ni dans quel ordre. Enfin, la close lobby... c'était ma préférée! Elle se faisait seul donc personne pour vous casser les pieds. Il fallait nettoyer les vestiaires du McDo, la salle où nous, nous mangions et la salle des clients (le lobby) et la terrasse. Il y avait tout une protocole à faire pour tout nettoyer correctement mais, au moins, c'était tranquille. 

    J'ai appris beaucoup de mon travail là-bas comme le travail d'équipe, cela m'a rendue moins timide, l'efficacité dans les tâches à effectuer.. Mais j'ai surtout de très mauvais souvenirs...

    Dès le 5 juin, lors de ma première journée, cela a mal commencer. Je suis arrivée chez moi, j'ai fondu en larmes après ce premier jour car j'étais exténuée et qu'on m'avait mise toute la journée au poste que je considère le plus difficile. 

    Il y aussi les clients qui sont désagréables. Chez McDo, le client est roi... Ouais... ok, mais cela ne donne pas tous les droits non plus. Il y a des personnes réellement désagréables et qui traitent mal les employés qu'ils voient. Voici un exemple: j'étais en service à table avec une hôtesse (elle est chargée de diriger le client dans le "restaurant" ), un groupe de jeunes finissait leur repas et ils partaient. Ils sont allés mettre leurs déchets à la poubelle mais l'un d'eux à fait tomber son gobelet vide à côté de cette dernière. Un de ses pote lui a demandé s'il comptait la ramassait et il a répondu: 

    "Bah non, elles sont là pour ça pour faire le ménage."

    Alors non. En ramassant son gobelet, on perd du temps car on doit ensuite aller se laver les mains. Et puis, qu'est-ce que cela lui coûtait de se pencher pour le ramasser et le jeter dans la poubelle? Rien. Là, c'est un exemple soft mais il y avait des cas bien plus désagréable. Et puis, les clients prennent aussi pas mal les employés de haut. En effet, travailler là-bas n'est pas vraiment un signe de réussite et c'est assez mal vu dans la société comme métier. En tant que saisonnière, ce genre de regards et de remarques me blessaient beaucoup. Des fois, c'était des jeunes qui se comportaient de cette façon... Je ne vous dis pas le nombre de fois où j'ai eu envie de leur mettre des tartes. 

    Si on enlève les clients, j'avais aussi du mal avec mes collègues qui étaient là à l'année. On avait pas du tout les même délires et, au final, je m'entendais surtout avec les autres saisonniers. Les managers... dans mon McDo, ils géraient les équipes en criant dessus et dès qu'un petit quelque chose n'allait pas, on s'en prenait plein la figure. Ils m'est arrivé plusieurs fois de pleurer après des journées de travail tellement on m'en avait mis plein la figure. Une manageuse, une fois, est venu me hurler dessus pendant une dizaine de minutes, dans les vestiaires, alors que j'avais fini ma journée, pour une faute que je n'avais pas commise. A la fin de mes trois mois, il y avait aussi une manageuse assez âgée qui me disait à 1h30 du matin que j'étais vraiment pas futée car je venais de lui poser une question. A 1h30 du matin, j'étais totalement crevée, j'en avais marre du McDo et aussi de cette manageuse hypocrite... J'ai juste eu envie de lui répondre qu'au moins,  je passerais pas ma vie à bosser pour McDo car ça faisait 20 ans qu'elle bossait pour eux. Et je peux vous dire que même manager, les salaires sont petits. 

    Autres mauvais souvenirs que j'ai... une fois, j'étais au boissons et aux desserts, et il y avait du coulis de framboise. Il ne fallait pas appuyer trop fort sinon on en faisait couler trop et ça giclé. Sauf qu'il ne restait plus énormément de coulis et je me suis retrouvée avec de la framboise partout. En 2 minute, tout le McDo était au courant. Génial. Une fois, pendant un rush, je me suis coupée avec un emballage carton de cornet de frites. Dans la logique, j'aurais dû aller me désinfecter et on m'aurait mise à un autre poste. Sauf qu'on était en plein rush. Le manager m'a dit d'aller mettre ma main sous l'eau, de prendre un gant et de continuer ce que je faisais. Alors... avec un gant... comment vous dire que les panières pleines d'huile glissaient atrocement et, en plus, on me hurlait dessus. 

    Après, ma santé en as pris un coup aussi car je mangeais à des horaires totalement décalées et aléatoires par rapport à mes horaires de travail. J'avais énormément de mal à dormir car j'entendais le bruit de la friteuse tout le temps chez moi, dans mon lit qui bourdonnaient dans mes oreilles. Je me réveillais en pleine nuit, paniquée, et je cherchais les frites dans mon lits ou je me disais que je devais aller chercher des plateaux au McDo... J'avais hyper mal aux pieds sachant que j'ai eu quelques soucis avec des cors un peu avant d'aller au McDo. 

    A la fin de mes trois mois, je prenais des vitamines et de l'homéopathie pour mieux dormir. Quand j'ai repris la fac, j'ai eu beaucoup de mal à retrouver un rythme sain pour moi et, même aujourd'hui, j'en paye encore les frais. Cela va bientôt faire trois mois que j'ai une cure de vitamines à nouveau et cela va se finir. 

    Mes parents voulaient que je travaille à nouveau à McDo cet été. J'étais tellement horrifiée à l'idée d'y postuler de nouveau, sachant que je serais prise ayant été formée là-bas, que je me suis mise à pleurer. Au final, cette expérience m'a apportée plus de côtés négatifs que positifs et il est encore dur pour moi de m'approcher d'un établissement McDo. 


  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Juin à 10:38

    C'est sympa de partager ton expérience de travail. Une fois je voulais bosser à mcdo mais un ami à moi m'en a dissuadé. Il m'a expliqué que c'était l'enfer là bas car un pote à lui y a bossé et à fait une dépression ^^'... Me connaissant bien il m'a dit que ça ne me conviendrait pas et je lui ai fait confiance. En lisant ton article ça m'a donné encore moins envie d'y aller. 

     

    Si tu veux un conseil de quelqu'un qui a déjà travaillé plus d'un an, quand tu te sens pas bien dans une entreprise n'y retourne pas. Il faut quand même un minimum être bien à son travail pour bien l’exécuter. Et si là bas tu pleurais et que tu avais peur d'y retourner ben ça veut tout dire.

     

    Tu aimes bien la caisse ? Pourquoi n'essaies-tu pas de postuler dans un hypermarché ou un truc du genre ? Ils embauchent beaucoup d'étudiants en été et la charge de travail est moins intensive (ça dépends si y a du monde et si tu bosses en rayons, mais en caisse en général on t'en voudra pas trop si tu traînes... Du moins là où j'ai travaillé ils étaient pas trop à cheval dessus). Par contre pour les clients, malheureusement c'est pareil partout. Tu vas tomber sur des idiots et des gros cons, mais heureusement il y a des personnes très gentilles également. Si y en avaient pas, je peux te dire que j'aurais pas fais de caisse pendant 3 ans... Après ce sont juste des petits boulots en attendant la fin de tes études, donc certes ce n'est pas très intéressant mais ça te fait une bonne petite expérience en entreprise et je pense que ça pourra t'aider à trouver du travail plus tard =).

     

    Après peut-être que tu peux voir pour faire un peu d'intérim durant l'été ? Ça rémunère bien, mais je sais pas si quand t'es étudiants tu peux faire ça. Si tu vis pas loin de la campagne, souvent dans les fermes ou les agricultures ils cherchent des gens pour récolter les fruits et légumes. Après ta d'autres restaurants que McDo, pas forcément des fasts foods.

    En tout cas j'espère que tu pourras trouver quelque chose qui te stressera moins pour l'été, courage !

      • Lundi 18 Juin à 11:46

        Merci de ce message! En effet, je te déconseille d'aller à McDo. Franchement, je pense que j'aurais passé un peu plus de temps là-bas, j'aurais pu faire une dépression. Ce n'est réellement pas quelque chose que je recommande même en travail d'été. Le contrat que j'avais était de 24h par semaine mais les horaires sont tellement pourries que c'était hyper fatiguant. J'ai une amie qui a fait McDo 3 ans en tant que saisonnière et qui a ensuite fait maître d'escape game. Elle faisait bien plus d'heures mais elle trouvait que c'était bien plus reposant.

        Cet été, noralement, je travaille pour une société d'embouteillage. Le soucis est que cette société fait son emploi du temps à la semaine donc je ne sais pas vraiment quand est-ce que je travaille exactement. J'espère qu'ils vont bientôt m'appeler (car j'ai été prise quand même) parce que ça me rassurerait un peu. Après, l'an prochain, je vais peut-être faire un contrat d'apprentissage avec l'académie de ma fac mais j'en parlerai si je suis prise dans un article ahah. Je serais rémunérée si je suis prise donc bon... si j'obtiens ce contrat et que je ne travaille pas cet été ce n'est pas dramatique mais j'aurais aimé bosser un peu. N'ayant pas de nouvelles de la société d'embouteillage, je cherche un emploi ailleurs mais c'est un peu compliqué.. car je ne vois pas grand chose en ce moment.

      • Lundi 18 Juin à 12:51

        C'est speed effectivement, quand j'y vais (rarement) souvent je vois les employés marcher super vite et tout le monde doit être réactif... A la longue ça doit être crevant j'imagine en plus du bruit et le fait que t'es toujours debout.. Oh ça doit être bien ça ! Je pense que pour certains travail si tu adores les heures ne se comptent pas ^^.

         

        S'ils t'ont confirmé que tu es prise ils devraient t'appeler, sinon ce n'est pas correct de te dire ok pour ensuite te laisser tomber sans rien dire. Après je ne sais pas quoi plus te conseiller, j'ai aussi du mal à trouver pour moi ^^". Surtout quand tu sais que c'est juste pour un temps, tu es vite perdu parce que souvent ce que tu trouves ça reste pas des masses intéressants.

         

        Sinon essaie de te rappeler ce qui t'avait plus chez Mcdo et de trouver un truc qui correspond à ces critères. Après tu es inscrite à une Mission Locale ? Ils peuvent peut-être t'aider  à trouver un petit job d'été aussi, ils font souvent des job dating à celle où je suis inscrite.

         

         

      • Lundi 18 Juin à 21:09

        Ah mais je ne m'en fait pas! Ne t'inquiète pas pour moi ahah. J'ai postulé pour un poste d'hôtesse d'accueil aujourd'hui mais je crains de ne pas être prise à cause de ma taille.... 

        Je n'ai rien aimé chez McDo. J'en ai des sueurs froides rien que d'y penser. Cet article sert simplement à vous faire partager mon expérience et donner mon avis sur le travail effectué là-bas. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :