• Chapitre 4

    Image de harry potter, art, and drawing

    -Image: We Heart It-

    Chaque jour, Astoria craignait des représailles de la part de Pansy Parkinson qui, étrangement, n'arrivaient pas. Le fait que la verte et argent ne cherche pas à lui rendre la monnaie de sa pièce ne rassurait pas du tout Astoria qui semblait constamment sur ses gardes. Cameron se moquait fréquemment d'elle en soutenant qu'elle avait un comportement paranoïaque et qu'elle n'était pas très optimiste. 

    Daphné était venue, comme Astoria l'avait pensé, lui faire la morale en lui répétant qu'elle ferait mieux de faire profil bas et de rester à sa place, de préférence. 

    Il n'était pas très tard, ce soir là, quand Astoria et Cameron firent leurs devoirs dans la commune de Serpentard en compagnie de quelques autres élèves de première année dont Victoria. Au-delà de son esprit peu ouvert à l'égard des autres, Victoria n'était pas spécialement une mauvaise personne. Elle venait d'une famille de Sang-purs ce qui n'étonnait pas Astoria qui comprenait un peu mieux son comportement vis-à-vis des élèves des autres maisons et surtout des nés Moldus. Cependant, même si elle comprenait l'aversion de Victoria, elle ne la jugeait pas acceptable d'un point de vue morale. Pas mal de familles de Sang-purs prônaient la pureté de leur sang... Même chez les Greengrass, la pureté de leur sang était une fierté. Enfin, cela l'était... Le père d'Astoria attachait une grande "affection" à la pureté du sang de sa famille mais il ne méprisait pas les Sang-mêlés ni même les nés-Moldus. C'était plutôt les grands-parents de Daphné et d'Astoria qui avaient des esprits plus fermés. La mère des deux soeurs, elle, était celle qui était la plus ouverte d'esprit. Quand à Astoria, elle ne comprenait pas comment on pouvait juger une personne par rapport à ce critère. 

    Astoria avait terminé ses devoirs et elle aidait Cameron qui, comme à son habitude, avait des difficultés. Il ne ferait aucun effort si la jeune Greengrass ne l'encourageait pas à ne pas décrocher dans certaines matières. 

    Soudainement, les toutous de Drago Malefoy entrèrent dans la salle commune. Comprenez par là que Gregory Goyle et Vincent Crabbe venait d'arriver. Ils avaient l'air pressé et se rendirent en direction des chambres. Ils disparurent quelques minutes avant de repasser par la salle commune avec un sac qui semblait bien rempli et ils repartirent. 

    "Quel mouche a bien pu piquer ces deux crétins? questionna Cameron qui trouvait leur comportement étrange. 

    Il était connu que Crabbe et Goyle n'étaient pas les plus malins et de loin! Astoria haussa les épaules, aussi intriguée par leur étrange comportement que son ami. Victoria les avait écouté et se redressa en les regardant avec un petit sourire. Elle, elle savait pourquoi les deux Serpentards étaient venus avant de repartir aussi rapidement qu'ils étaient arrivés. 

    -Tu sais quelque chose, Victoria? demanda Astoria qui se doutait que la sorcière n'attendait qu'une chose: qu'on lui pose cette question. 

    -Vous n'êtes pas au courant de ce qu'il s'est passé, aujourd'hui, en Soins aux créatures magiques? 

    C'était, de toute évidence, une question rhétorique car Victoria savait très bien que ses interlocuteurs n'avaient pas la réponse. Cameron et Astoria, ainsi que d'autres, secouèrent négativement la tête. Le petit sourire de Victoria s'accentua. Que c'était bon de connaître quelque chose que ses camarades ne savaient pas! 

    -Le professeur Hagrid est venu avec un hippogriffe soi-disant inoffensif. Mais la bête s'en est prise à Drago Malefoy. Il a été blessé. Je crois qu'il a une fracture au niveau d'un bras. Il est à l'infirmerie. Vincent et Gregory sont simplement passés lui prendre quelques affaires."

    Dans la maison Serpentard, tout le monde connaissait Drago Malefoy. Déjà, c'était un Malefoy ! Sa famille était incroyablement connue et influente à travers le monde sorcier. Peu sont ceux qui osent les défier de manière publique. A Poudlard, Drago était connu pour tenir souvent tête au Survivant et ses amis de Gryffondor  qu'il n'appréciait pas. C'était un excellent élève malgré cela. Beaucoup de Serpentards le considéraient avec respect et il lui était parfois attribué le surnom de "Prince de Serpentard". Il n'était qu'en troisième année mais même les septièmes années le considéraient avec un certain égard.  Il était aussi connu qu'il méprisait les nés-Moldus qu'il préférait nommer Sang-de-Bourbe. Il avait même appelé ainsi Hermione Granger, l'année passée! Pensait-il vraiment cela ou était-ce par pure provocation ? La réponse était sûrement un mélange de deux. De plus, Daphné faisait partie du groupe côtoyant le plus l'héritier Malefoy. Et Astoria n'était pas certaine que ce groupe ait une bonne influence sur Daphné. Enfin, Pansy surtout! Millicent était, certes, désagréable sous de multiples points de vues mais ce n'était rien en comparaison à Pansy. Et puis, il y avait Blaise et Théodore avec qui Daphné restait souvent. Ces deux-là, Astoria les aimait bien. Elle n'avait pas à vraiment juger les fréquentations de sa grande soeur mais elle avait quand même son avis sur chacun de ses amis. 

    Lors du dîner, Astoria vint s'asseoir près de sa soeur dans la Grande Salle. Elle s'était assurée, avant, que Pansy n'était pas dans les parages. Ce n'était pas le cas. En voyant sa petite soeur tournait la tête dans tous les sens, Daphné soupira.

    "Si c'est Pansy que tu cherches, ne t'en fais pas, elle ne viendra pas ce soir. 

    Astoria leva un sourcil interrogateur alors sa soeur poursuivit:

    -Pansy est à l'infirmerie. Elle s'inquiétait trop pour Drago",soupira la sorcière blonde. 

    N'était-ce pas un peu exagérer ? Certes, se faire fracturer le bras par un hippogriffe était une expérience désagréable et douloureuse mais Drago Malefoy ne devait sûrement pas être à l'article de la mort! Et puis, après un tel choque, il devait plus avoir besoin de repos que de compagnie. 

    Astoria apprécia de manger avec sa soeur. Elles n'avaient pas l'occasion de partager tant de moments que cela bien qu'elles soient dans la même maison. Autrefois, Daphné et Astoria étaient proches dans leur enfance. Depuis que l'aînée était entrée à Poudlard, les deux soeurs avaient commencé à s'éloigner l'une de l'autre. En intégrant la prestigieuse école de sorcellerie, Astoria avait, secrètement, espéré se rapprochait à nouveau de sa soeur... Et pour le moment, ce n'était pas vraiment le cas. 

    En sortant de la Grande Salle, après le dîner, Daphné et Astoria passèrent près de Blaise Zabini qui les salua. Il appela la plus jeune, comme à son habitude depuis le début de l'année, Mini-Greengrass. Astoria grinça des dents. Il n'y avait rien de méchant dans cette appellation mais elle ne voulait pas être pour ses camarades de maison la petite soeur de Daphné. Elle voulait être tout simplement Astoria... Ou Tori. C'était ainsi que Cameron commençait à la nommer, parfois. 

    "Astoria, ça te dérange si on passe par l'infirmerie avant de retourner à la salle commune? demanda Daphné. J'aimerais bien prendre des nouvelles de Drago.

    La plus jeune des soeurs Greengrass secoua la tête. Bien entendu qu'elle comprenait que son aînée s'inquiète pour son ami. Les deux sorcières firent donc un détour. En arrivant devant l'infirmerie, Astoria se souvint que c'est justement ici que devait se trouver Pansy.

    -Euh.. Daphné, je ne suis pas sûre que je vais t'accompagner."

    Daphné fronça les sourcils avant de comprendre et de rire. Elle rassura Astoria en lui disant que Pansy ne devait plus être là car les visites étaient officiellement interdites. Tout en finissant sa phrase, Daphné ouvrit la porte et pénétra dans l'infirmerie. Sa petite soeur hésita à la suivre mais rester bêtement devant l'infirmerie lui paraissait encore plus bête. Astoria entra à son tour. 

    La lumière était éteinte et les yeux d'Astoria durent s'habituer à l'obscurité. Elle plissa ces derniers jusqu'à pouvoir discerner sa soeur qui avançait d'un pas assuré vers le fond de l'infirmerie. La première année la suivit. Drago était allongé dans l'un des lits les plus éloignés de l'entrée. Il y avait un peu de lumière car le rideau près de lui n'était pas entièrement fermé. Il fut étonné de voir les deux sorcières. 

    "Les visites ne sont plus autorisées, vous ne devriez pas vous trouver là! gronda-t-il en murmurant.

    -Je m'inquiétais simplement pour toi, soupira la soeur d'Astoria en croisant les bras et prenant un air boudeur. 

    Le Serpentard blessé émit un profond soupir et regarda en direction d'Astoria qui se tenait un peu en retrait.

    -Et elle? Qu'est-ce qu'elle fait là? 

    C'est vrai que la sorcière de première année n'avait aucun lien avec Drago. Il était donc totalement anti-naturel qu'elle se trouve ici. 

    -J'accompagne juste Daphné, répondit Astoria qui aurait préféré qu'on s'adresse à elle plutôt qu'on parle d'elle comme si elle n'était pas là. Une seconde fois, Drago soupira.

    Soudain, des bruits de pas se firent entendre de l'autre côté de la porte de l'entrée de l'infirmerie et les trois élèves identifièrent parfaitement la voix de Pomfresh. Les deux sorcières se figèrent tandis qu'un rictus amusé naquit sur les lèvres de Drago Malefoy. Voilà qui allait être divertissant! 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter