• Chapitre 24

    -Pansy pense que je m'intéresse à toi. Et elle aimerait que je sois à elle" rajouta Drago sur un ton  ironique.

    Astoria se crispa. En voilà une bien bonne! Déjà que Pansy ne l'appréciait pas! 

    "Elle a une imagination débordante",répondit Astoria en grinçant des dents. 

    Non mais vraiment, qu'est-ce qui lui prenait d'avoir des idées pareil ? Cette fille était folle à lier... Enfin, ce n'était pas la nouvelle du jour pour Astoria! Drago esquissa un sourire. La petite sorcière se demanda ce qui pouvait bien faire naître ce sourire sur le visage du blondinet. Elle fronça les sourcils. 

    Puis, Drago la laissa et retourna à la petite fête de Daphné. Astoria prit la direction de sa chambre. Elle avait besoin d'une bonne douche. Elle avait eu son lot son péripétie pour la soirée. La petite sorcière partit, ensuite, dormir sans demander son reste. 

    Le lendemain, Astoria descendit prendre son petit-déjeuner dans la cuisine. Elle était encore à moitié endormie. En entrant dans la pièce, Astoria eut la désagréable surprise de tomber sur les amis de sa soeur. Bien entendu, Daphné était là, elle aussi. 

    "Qu'est-ce qu'elle fait là, elle? grogna Pansy qui semblait de très mauvaise humeur, ce matin. 

    Daphné allait répondre mais elle fut coupée par Blaise qui fut plus rapide.

    -Allons, Pansy, tu as oublié qu'elle est chez elle? Tu es dans SA cuisine. C'est plus à Little Greengrass de se demander ce que tu fais là."

    Si Pansy était d'une sale humeur, c'était tout le contraire pour Blaise. Il rayonnait de joie et de bonheur. C'était un contraste très frappant. Il était particulièrement étrange de les voir dans la même pièce et presque côte à côte.

    Pendant ce temps, Astoria les ignorait totalement. Elle les entendait mais elle faisait comme si elle était seule dans la cuisine. La jeune sorcière prit un bol de céréales et un verre de jus d'orange avant de quitter la pièce. Cependant, elle s'arrêta. Une idée venait de germer dans ses pensées. 

    Tandis que le cri de Pansy résonnait de la cuisine, un petit sourire satisfait s'étira sur les lèvres d'Astoria. Cette dernière avait lancé un sort pour faire gonfler les doigts de Pansy comme des ballons de baudruches. Visiblement, le résultat ne devait pas lui plaire. Par contre, Astoria était très fière de son petit tour. C'était pour le sale coup d'hier. 

    Astoria s'isola dans sa chambre le temps qu'elle soit sûre que les invités de sa soeur ne soient plus dans le manoir de la famille Greengrass. Elle voulait être certaine que Pansy n'allait pas se venger encore sur elle. 

    En fin de matinée, Daphné débarqua dans sa chambre sans frapper à la porte. 

    "Non mais ça va pas?! Tu es vraiment insupportable! Tu ne pouvais pas rester à ta place? vociféra l'aînée des soeurs Greengrass.  

    Astoria ne comprit pas pourquoi elle venait lui dire cela. C'était à cause du sort qu'elle avait jeté? 

    -Calme-toi, Daphné... Et puis, tu pourrais frapper avant d'entrer dans ma chambre. 

    -C'est de ta faute! Pansy était furieuse. Elle m'a promis de me mettre la misère. Tu es contente de toi?!

    Honnêtement, Astoria avait plutôt l'impression d'avoir rendu un service à sa soeur. Il valait mieux ne pas être amie avec une telle vipère. Et puis, si pour "si peu", Pansy réagissait de cette façon envers Daphné... elle n'était pas une amie fiable... loin de là.

    -Est-ce si grave si elle t'ignore? demanda Astoria. J'ai cru comprendre que vous n'étiez déjà plus vraiment en bons termes...

    C'était ce qu'elle avait pu entendre mais aussi voir, lors de la fin d'année scolaire. En effet, Pansy et Daphné, autrefois toujours inséparables, ne mangeaient plus à côté dans leur petite bande.

    -Tu pourrais au moins te sentir coupable", lui cracha sa sœur avant de quitter, furieuse, sa chambre. 

    C'est vrai... Astoria devrait se sentir un minimum coupable d'avoir ruiné l'amitié entre cette vipère de Pansy et Daphné. Cependant, elle avait la conviction que son aînée serait mieux sans cette fille dans son entourage. D'ailleurs, de quel droit se permettait-elle de juger de cette façon l'entourage de sa soeur? Bien entendu, elle pouvait avoir une opinion... Mais... peut-être qu'elle avait été trop loin, cette fois. Finalement, Astoria fut prise de remords. 

    Pendant le reste des vacances, Astoria ne fit rien de bien passionnant. La petite sorcière passait son temps à se reposer, à lire, à regarder les nuages, à sortir se baigner dans la piscine du manoir... Elle profitait pleinement de ce moment de répit avant d'entamer une nouvelle année scolaire. D'ailleurs, quand on parlait du loup... Cette dernière arrivait à grands pas. Il ne restait plus que deux semaines avant de reprendre les cours. Cette fois, Astoria serait en troisième année. 

    Peu avant la rentrée, Astoria invita Cameron et Mary à venir au manoir de la famille. Ses parents n'avaient montré, lui semble-t-il jamais d'animosité envers les nés Moldus ou ceux qui en avaient dans leur famille. En revanche, ils n'en fréquentaient pas. Elle se souvenait encore de l'atroce épisode qu'elle avait subi avec Angus... Sa soeur avait eu le comportement le plus déplacé qu'elle ait pu voir... Tout cela pour une histoire de sang et de naissance.... Pourtant, Daphné n'avait jamais montré d'animosité envers Mary... Sûrement parce qu'elle n'était pas vraiment une Née-Moldue. Après tout, il n'y avait que son père qui n'était pas un sorcier dans sa famille. 

    En attendant Cameron et Mary, qui devaient arriver d'une minute à l'autre, les pensées de la petite sorcière brune se dirigèrent vers Angus.... Elle s'en voulait tellement de ne pas avoir pu l'aider... De ne pas avoir compris les malheurs qu'il avait enduré à cause d'elle.. C'était une grande culpabilité qu'elle ressentait... Et puis, il y avait toujours la colère qu'elle avait contre sa soeur d'avoir été aussi cruelle et sans pitié. Elle n'avait toujours pas pardonner à Daphné et ne le ferait pas de si tôt. Angus ne l'avait plus approché, ce garçon qui lui plaisait, autrefois, n'était plus qu'un inconnu pour elle, un élève de Poudlard parmi les autres. Pourtant, elle continuerait de ressentir toujours, à son égard, cette culpabilité. 

    La sonnette retentit. Il ne fallait pas être devin pour savoir que Cameron ou Mary était enfin arrivé. Astoria courut, presque, pour venir ouvrir la porte. 

    "Et bien, quel accueil! Moi aussi, je suis content de te voir, Tory, rit Cameron en lui ébouriffant les cheveux. 

    Astoria remarqua immédiatement que son ami avait grandi et avait une voix un peu plus grave. 

    -Tu as emmené ton maillot de bain? demanda-t-elle.

    -Oui, je n'allais pas l'oublier alors que tu m'as dit qu'on se faisait une journée piscine", sourit-il.

    Daphné n'était pas là. Elle était partie en vacances avec ses amis... Elle était à moitié ravie quand elle était partie. En effet, Pansy était dans le voyage. Au moins, elles pourront se prendre la tête autant qu'elles le souhaiteront durant ce court séjour. Le père d'Astoria était dans son bureau, pour son travail. Il n'avait pas de vacances. Quant à la mère de la sorcière, elle était partie prendre le thé avec Mme Malefoy. Ces derniers temps, Astoria trouvait que sa mère voyait très souvent celle de Drago. C'était peut-être simplement une impression. Les deux femmes étaient des amies de longues dates, après tout.  Elles avaient étudié à Poudlard, ensemble, dans la même maison. Astoria se demanda si, quand elle aurait l'âge de sa mère, elle aurait toujours des contacts avec les sorciers qu'elle avait rencontré à Poudlard. 

    Ils attendirent que Mary arrive avant de se rendre à la piscine. Astoria, en bonne hôte qu'elle était, leur proposa des boissons fraîches pour les désaltérer. Les trois amis étaient ravis de se retrouver un peu avant le début des cours. Ils ne s'étaient pas vus depuis un moment. Ils passèrent tout leur temps à bavarder à se raconter de ce qu'ils avaient fait pendant leurs vacances respectives. Ce fut le meilleur après-midi que passa la sorcière depuis le début de ses vacances. 

    Cependant, comme tous les bons moments, cet après-midi passa trop vite. Et trop rapidement, Cameron et Mary durent rentrer chez eux. Quand elle se retrouva à nouveau seule, Astoria ressentit un atroce sentiment de solitude. Elle n'était pas proche de sa soeur, ni réellement de ses parents. Elle ne se confiait jamais à ses parents. Astoria se rendit compte qu'elle n'était réellement proche que de Mary et Cameron.

    La fin des vacances ne parut durer qu'une journée aux yeux d'Astoria et il fut le moment de retourner à Poudlard pour qu'elle entame une troisième année dans la célèbre école de sorciers. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :