• ♦Viens avec moi♦

        Ce soir-là, l'hiver était bien présent et la pleine lune reflétait la douce beauté de la nuit, des étoiles et de la neige. Dans une ville du Nord, c'était un jour de fête, d'anniversaire pour être plus précis. Pour l'occasion, les habitants sortaient dans la rue parait de leur plus beaux atours.

       Ils se promenaient, joyeux, dans les rues en dansant et chantant sur les places, flânant et regardant les produits des marchés de nuit. Il y avait une bonne ambiance. Tout cela était dû aux comte et à la comtesse de cette ville. Il fêtait l'anniversaire de leur fille cadette, Crystal.

       Cependant, même si toute la ville était en fête, la principale concernée regardait tristement le ciel. Crystal n'avait pas la tête à  rire. Elle voulait qu'on l'oubli et pouvoir L'oublier. Lui, celui qu'elle aimait, celui avec qui elle rigolait sans cesse. Elle ne savait même pas si lui l'aimait. Ce qui est sûr, c'est qu'elle ne le serait jamais. Il devait se trouver loin maintenant avec sa famille. Cette ville était bien trop dangereuse pour lui et sa famille.

       On frappa à la porte de la chambre de Crystal. Cette dernière sortit à contre coeur de ses pensées et soupira avant d'aller ouvrir sa porte. Sa soeur aînée, Gladys, entra.

    "Crystal, tu devrais profiter de la fête comme nous tous dans la grande salle.

    -Je n'ai pas la tête à danser.

    -Mais c'est ton anniversaire, tu as 16 ans aujourd'hui.

    -Peu importe, je ne veux pas m'amuser, je n'y arriverai pas.

    -Tu es triste depuis quelques jours... Ne veux-tu pas te confier à moi?

    -Tu ne me comprendrais pas."

    Gladys soupira avant de sourire à sa soeur. Crystal pouvait être extrémement tétue mais la voir si triste rendait inquiète sa grande soeur. Elle avait une petite idée de se qui chagrinait autant sa jeune soeur mais n'en était pas sûre. Alors si elle ne voulait rien dire et restait seule, Gladys n'allait pas insister. Elle sortit de la chambre de sa soeur cadette et repartit au bal tandis que Crystal regagnait son blacon. Son esprit se perdit dans le ciel de cette magnifique nuit étoilée.

      

        Dans les rues, on dansait, chantait, mangeait et buvait. La fête battait son plein. Des musiques enraînantes se succédaient. Mais malgré cette ambiance, certaines personnes n'avait pas envie de sourire. Près de la fête, dans une petite rue sombre, deux personnes encapuchonées marchaient avec empressement le long des murs.

       Elles restaient collés aux murs et se déplaçaient avec prudence. Les deux ombres arrivèrent à un croisement et elles s'arrêtèrent.

    "Tu es sûr qu'on doit continuer? Tu sais, Allen, tu tomberas sûrement amoureux d'une autre fille et moins dangereuse que Crystal!

    -Tais-toi! On pourrait t'entendre, Joé. Et il est hors de question que j'abandonne Crystal peut m'importe les conséquences.

    -Mais c'est de la folie pure. Normalement, nous devons déjà nous trouver à des kilomètres d'ici et simplement par amour tu nous mets tous en danger! Si on se fait prendre, que feras-tu?

    -Je ne me ferais pas prendre et si tu ne veux pas venir repars dans la forêt avec la meute et attendez-moi.

    -Il est impossible que je laisse mon idiot de cousin seul, rôder près du manoir de ces chasseurs qui ne pensent qu'à nous tuer.

    Allen regarda en haussant d'un sourcil son cousin qui pour s'expliquer repris la parole.

    -C'est vrai, tout ce qu'ils veulent ce sont nos têtes au-dessus de leurs cheminées!

    Allen soupira.

    -Je le sais mais j'aime cette humaine et elle n'en à rien à faire que nous sommes de loup-garous. Si les membres de sa famille sont des chasseurs de loup-garous ce n'est pas ma faute."

    Joé allait répliquer mais son cousin ne lui en laissa pas le temps. En effet, Allen avait repris sa route et se dirigeait droit vers le manoir. Joé pesta mais le suivit.

       Les deux loup-garous arrivèrent devant le mur d'enceinte du manoir. Allen tenta sans suucès d'escalader ce mur. Il était bien trop glissant. Joé voulut entrer par le portail principal qui uniquement ce soir n'était pas gardé mais Allen refusa. Finalement, Joé dut faire la courte échelle à son cousin. Allen dut s'y reprendre à plusieurs reprises avant d'arriver à atteindre le haut du mur. Puis, il sauta pour atterrir dans un buisson.

        L'entrée du domaine appartenant à la famille de Crystal n'avait beau être pas garder, les gardes rôdainent tout autour et surveillaient avec rigueur les jardins ainsi que toute la propriété. Pourtant, pour Allen ces protections furent simples à déjouer. Il analysait la position des gardes puis leurs tours de ronde. Ainsi, il passait facilement et se cachait lorsqu'il en avait besoin.

        Ce fut avec une rapidité et une facilité déconcertante qu'Allen traversa entièrement la jardin et arriva sous un balcon se trouvant à 20 mètres au-dessus de lui. Il leva les yeux vers lui et contempla la jeune fille qui regardait tristement les étoiles. Le regard d'Allen s'emplit de joie. Elle se trouvait là! Il avait eu vraiment peur de ne pas la trouver!

    Crystal semblait perdu dans ses pensées lorsque, tout à coup, un visage survint devant elle. Surprise, l'adolescente bascula en arrière et commença à tomber. Allen qui venait de monter sur le balcon la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol. Sans laisser le temps à Crystal de reprendre totalement ses esprits, il la serra contre lui et enfouit plaçant sa tête par-dessus l'épaule de Crystal. Elle se laissa faire. Il la serra ainsi plusieurs minutes mais finalement l'adolescente le repoussa gentiment.

    "Tu devrais partir! C'est bien trop dangereux pour toi ici!

    -Je voulais te revoir, au moins une dernière fois! 

    -Si jamais quelque'un te vois, tu seras arrêté et emprisonné! Voir même tué! Allen, tu es fou.

    -Crystal, ta famille et tes proches veulent ma peau alors pourquoi pas toi?

    -Parce que j'ai appris à te connaître... Je détestais les loup-garous avant mais depuis que tu m'as sauvé, je ne vois plus les choses de la même façon.

    -Moi non plus, je pensais que les chasseurs de comme ta famille était sans coeur mais je me trompais... Je ne veux pas partir!

    Allen regardait son interlocutrice droit dans les yeux. L'adolescente n'arrivait pas à détaché son regard de celui qui faisait en cet instant et par le simple fait de sa présence battre son coeur. Crystal ne répondit pas immédiatement, son temps de réaction ralenti par les doux yeux d'Allen.

    -Tu le dois!

    Cette phrase fut douleureuse à dire pour notre Crystal qui ne pouvait plus se passer de la compagnie du loup-garou.

    -Pas sans toi alors!

    Cette petite phrase eut pour effet de surprendre l'adolescente qui n'en croyait pas ses oreilles.

    -C'est de la folie! Mes parents ne me laisseront jamais partir et ils nous traqueront!

    -Je préfère ça plutôt que de ne jamais te revoir.

    -Même si je voulais partir avec toi, comment descendrais-je en bas? Comment pourrais-je m'enfuir?

    Allen la dévisagea et se mit à rire. Celle qu'il aimait avait beau être en robe, il était certain qu'elle portait en dessous des chaussures de marches et un pantalon.

    -Ne fais pas l'innocente, tu t'étais déjà préparé même si tu ne savais pas que j'allais venir.

    Crystal baissa les yeux et rougit légèrement, Allen avait raison. Elle s'était préparé à fugué en sa compagnie sans savoir que ce dernier compter aller la chercher.

    -Tu vois, je le savais!

    -Très bien... quand partons-nous?

    Le loup-agou adressa un grand sourire à Crystal.

    -Tout de suite!"

     

    Cette fois-ci, ce ne fut pas une mais deux ombres qui se faufilaient à travers les jardins de la fammille de Crystal. Allen marchait devant et elle le suivait. L'adolescente fut impressionner de voir avec quelle facilité, il contournait et éviter les gardes. Il traversèrent sans mal le jardin et arrivèrent au mur d'enceinte. Le loup-garou fit la courte échelle à l'adolescente qui escalada le mur puis elle sauta de l'autre côté. Allen fit de même et la rejoignit. Tout c'était bien passé, ils étaient sortis sans encombre du manoir.

    Cependant, la chance les quitta car en cette instant un garde passa par là. Reconnaissant la fille de ses maîtres ainsi qu'un loup-garou, il cria l'alerte. En effet, pour lui, Allen venait d'enlever Crystal. Celle-ci jetta un regard paniquait à l'adolescent qui vayant lui sourit malgré les problèmes. Il ne perdit pas de temps. Allen attrappa fermement la main frêle de Crystal et se mit à courir l'netraînant avec lui. L'adolescente eut parfois un grand mal à suivre son rythme mais s'ils ralentissaient les gardes les rattraperais! L'adolescente courait à en perdre alleine. Allen, lui, trouvait qu'ils n'allaient pas assez vite mais voyant sa partenaire se fatiguait il ne disait rien.

    Les gardes étaient trop rapides au goût des deux adolescents. Si cela continuait ainsi, les gardes allaient finir par les rattrapper! Allen faisait tout son possible pour les semer sans y parvenir. La respiration de Crystal était maintenant saccadée car elle n'en pouvait plus. Sas jambes ne la portaient que par désespoir. 

    Tout à coup, Allen tourna dans une petite ruelle ce qui étonna fortement Crystal. Elle ne comprit le geste du loup-garou que quand elle vit sa soeur cachée sous une épaisse cape. Gladys lança un regard noir aux deux adolescents mais ne dit pas un mot. Ce fut Allen qui parla en premier.

    "Je ne veux pas que vous repreniez Crystal... Elle est venue de son plein gré!

    -Je sais.

    -Je la protégerais! Vous ne pouvez pas... Un instant! Quoi?!!!

    -Tu vas nous laissez partir?!

    -Non! Je ne suis pas aussi gentille! Je ne te fais absolument pas confience, Allen. Cependant, ma chère soeur tient vraiment à toi, alors peut-être que tu es bon au fond... Je vous laisses partir seuleument si je place un mouchar sur vous deux. Ainsi je pourrais veiller sur toi, Crystal et sur cette chose que tu dis aimer!

    -Je ne suis pas une chose!

    -Peu importe. Alors, vous acceptez?

    -Et si c'était un piège pour retrouver et traquer mon espèce plus facilement?

    -Je ne suis pas folle! Ma soeur sera forcément avec toi et par conséquent, subira ton sort!

    -On accepte!

    -Tu as bien réfléchi, Crystal?

    -Oui, sans cette condition, elle ne nous laisseras pas partir et me ramènera de force. Quand à toi, elle te jetteras en prison..."

    Finalement, Allen se laissa convaincre. Gladys, s'approcha de chacun d'eux à la suite plaçant minutieusement un mouchar sur leurs bras droits. 

    Les mouchars étant installer, Gladys leur indiqua un chemin pour sortir discrétement de la ville. Ce fut sans mal, que les deux tourtereaux arrivèrent dans la forêt. Grâce au flaire d'Allen, ils trouvèrent rapidemment la trace de sa meute.

    Joé se plaignit du fait qu'ils étaient en retard et que tous devraient avancer plus vite pour s'éloigner de la ville.

    ----------------------------

    De nombreuses années plus tard, Allen et Crystal s'étaient mariés et avait eu un fils se nommant George. La famille de Crystal l'avait recherché sans jamais le retrouver et seule, Gladys venait voir son neveu et sa soeur.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :