• ♦The Owl dreamer♦

    Les personnages de cette fiction et le contexte ne viennent pas de moi mais du film Le Royaume de Ga'hoole de Zack Snyder datant de 2010. Si vous n'avez pas vu ce film que j'adore énormément, vous risquez fortement d'être spoilé ou de ne pas comprendre entièrement le contexte. 

    ~~~~~~~~~~~

    Le héros du grand arbre de Ga'hoole n'était plus Lyze de Kiel mais bel et bien le jeune Soren. Personne n'aurait pu prédire que cette jeune chouette, un jour, ai pu vaincre le redoutable Metal Beak. Les rêves de Soren, son courage et sa détermination avait fait de lui un vrai exemple pour tous ses semblables. Lyze de Kiel, lui-même, avait reconnu ces qualités en Soren. Il était un vieux hiboux maintenant. Ses chroniques, ses exploits, dans lesquels Soren avait grandi appartenaient au passé pour les nouvelles générations. Le héros des jeunes, c'était bien Soren. Lyze de Kiel avait mis les exploits de son disciple par écrit afin que tous se souviennent de son acte qui avait sauvé la vie à tant de chouettes. 

    Soren n'avait plus de temps pour lui. Il était entraîné par Lyze de Kiel et l'élite des soldats de Ga'hoole qui voyaient en lui l'âme d'un futur leader. De plus, Soren était très sollicité. Sa popularité faisait de lui la chouette la plus connue de l'arbre. 

    Cependant, malgré tout cela, Soren était hanté par la disparition de Kludd. Son frère jumeau, personne n'avait retrouvé son corps après la bataille. Soren l'avait vu sombré dans les flammes. Il s'était senti coupable de la mort de Kludd. 

    Mais dans cette histoire, il y avait une autre victime, qu'on oublié un peu trop souvent, la petite Eglantine. Encore, très petite, lors de cette bataille. Eglantine souffrait de la disparition de Kludd autant et même peut-être plus que Soren. Eglantine était alors trop petite pour comprendre les enjeux qui se jouait alors que le seigneur Alomer l'avait ramenée déboulunnée à l'arbre de Ga'hoole. 

    A présent, Eglantine avait grandi. Elle ne ressemblait plus à cette petite chouette craintive qui restait sans cesse en arrière. Elle avait appris à se battre comme Soren. D'ailleurs, même si ce n'était pas son frère qui l'entraînait, elle avait un bon mentor, car il s'agissait de Lyze de Kiel. Selon lui, Eglantine avait de l'habilité au vol ainsi qu'une grâce et une rapidité peu commune. Flattée des compliments, la chouette ne s'en ventait pourtant pas. 

    Eglantine sortait souvent en pleine nuit, près de l'océan, perchée sur un rocher, pour contempler les étoiles. Dedans, la chouette voyait des histoires qui appartenaient à la fois au passé, au présent mais aussi au futur. Elle rêvait de vies différentes qu'elle aurait pu connaître si des événements s'étaient produits autrement. Englantine était une rêveuse. Elle voyait le monde différemment des autres. Elle voyait les possibilités et les choix difficiles qui semaient d’embûches la vie. 

    La petite chouette rêvait aussi pour s'évader du triste sort qui s'était abattu sur sa famille. Elle avait perdu ses deux frères une fois. Tout à coup. Elle avait bien cru ne jamais les revoir. Elle se souvint que Soren lui racontait sans arrêt, dès qu'il le pouvait la féroce bataille entre le redoutable Metal Beak et le vaillant Lyze de Kiel. Elle avait cru ses deux frères perdus à jamais, morts. 

    Jusqu'au jour où un hibou vint la kidnapper du nid. Elle était alors totalement effrayée. Au bout du voyage, elle avait découvert une terre angoissante, où vivait, à présent, Kludd. Eglantine avait été dans un premier temps rassurée de le voir. Mais elle avait bien vite dechantée. Elle n'avait pas reconnu son frère en la chouette en face d'elle. Il était devenu obnubilé par la gloire, le pouvoir et la férocité. Il n'y avait pour lui plus qu'une seule loi et, il s'agissait, de celle du plus fort. 

    Englantine avait voulu rentrer chez elle. Quelle erreur elle avait fait d'en avoir parlé à son frère. Il n'avait eu aucun remord à la déboulunnée pour faire d'elle un gentil pantin des puissants Sangs-Purs que dirigeaient le grand Metal Beak. 

    Cependant, à cette époque, la formation de Kludd n'était pas encore tout à fait fini et il lui restait encore une trace de bienveillance dans le coeur. C'était, en tout cas, ce qu'Eglantine s'était efforcée de croire. Lorsque le seigneur Alomer était venu sur les terres de Metal Beak, Kludd lui avait donné Eglantine et un autre petit hibou pour que le traître Alomer les emmène à Ga'Hoole.

    Là-bas, Eglantine avait été soignée. La découverte des jeunes chouettes et hiboux réduits en esclavages avait déclenché une indignation générale des gardiens qui avaient décidé de réagir en allant les libérer sans savoir la trahison du seigneur Alomer. 

    Lorsqu'Eglantine avait reprit conscience, elle se trouvait près de son autre frère, Soren. C'était elle qui lui avait apprit que Kludd ne les considérait plus comme des membres de sa famille et c'était aussi elle, qui avait appris, à son frère, la trahison du seigneur Alomer. 

    Les gardiens étant déjà partis, Soren avait décidé de les poursuivre pour les avertir du danger et du piège auxquels ils allaient être confronté. 

    Eglantine n'avait pas assisté à la bataille finale. Elle n'avait pas cessé un instant de s'inquiéter pour ses frères. Elle ne voulait pas le malheur de Kludd malgré le fait qu'il avait fait d'elle une esclave.

    Puis, Soren et les gardiens étaient rentrés victorieux. Soren avait vaincu Metal Beak sous les yeux de Lyze de Kiel qui assurait que sans Soren, il ne serait plus de ce monde. Eglantine avait alors demandé à son frère ce qu'il était advenu de Kludd. Les yeux de Soren s'étaient assombris et elle avait comprit qu'elle ne le reverrait plus. 

    Sous les étoiles, Eglantine repensait à tout cela. Chacun avait un rêve. Soren avait eu celui d'être comme Lyze de Kiel, il avait toujours voulu vivre une grande aventure héroïque. Il avait réussi. Kludd, lui, avait eu des rêves plus sombres. La gloire et le pouvoir l'avaient toujours attiré. Aux côtés de Metal Beak, il avait vu ses espoirs les plus fous devenir réalité. Il s'était enfin senti supérieur aux autres, supérieur à Soren qu'il avait toujours jalousé. Mais il avait perdu tout par la suite. 

    Eglantine, quand à elle, n'avait qu'un seul rêve. Ce n'était pas un rêve plein d'ambition ni un rêve empreint de lumière. Juste un rêve banal et modeste. Elle aurait voulu avoir encore toute sa famille à ses côtés. Elle aurait voulu que Soren reste aussi proche d'elle qu'il l'était par le passé car, à présent, il n'avait plus de temps pour s'occuper d'elle. Elle aurait voulu que Kludd soit encore là. Malgré ce qu'il avait fait, c'était son frère et elle l'aimait pour cela. 

    Des rêves chacun en a. Des rêves se réalisent et d'autres non. On dit qu'il faut bien faire attention à ce que l'on souhaite car on pourrait finir par l'obtenir.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Et voilà pour ce petit one-shot qui me tenait à coeur. J'espère qu'il aura plus à certains ^^ 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :