• Sommes-nous déjà "morts"?

    Image de moon, sky, and stars

    J'ai décidé d'aborder un drôle de sujet pour le coup. Ceux qui me connaisse un peu savent sûrement que j'ai une phobie ou du moins une angoisse très forte en ce qui concerne la mort. Mais, dans cet article, ce n'est pas cela dont il s'agit. J'ai décidé de faire cet article suite à une phrase dite par mon professeur de latin alors qu'il nous parlait de philosophie à cause d'un auteur que nous sommes obligé d'étudier cette année et qui était philosophe, Sénèque. De ce fait, nous sommes un peu partis vers d'autres sujets. Il faut savoir que les trois quarts de ma classe de latin sont comme moi en S. Et à un moment, mon prof a dit: "Si vous voyez les choses d'un point de vue purement scientifique. Et bien, ne sommes-nous pas déjà morts? Si vous réfléchissez, aucune des cellules qui composaient votre corps à votre naissance n'est toujours présente."

    Et le pire, c'est qu'il a raison. Quand on y réfléchit, aucune cellule qui nous composait à notre naissance n'est encore présente pour la bonne raison que la durée de vie d'une cellule est très variable mais certaines ne vivent que seulement quelques heures. Notre corps et surtout ce qui le compose se renouvelles à chaque instant. Il me semble que les seules cellules qui ne se renouvellent pas sont les neurones. Mais cela signifie que notre être, a en quelque sorte disparu car ce qui le composait a disparu pour être remplacer. C'est un peu étrange à dire mais, si on suit ce raisonnement, notre corps est plus jeune que nous.  

    On peut donc dire que notre corps initiale est mort. Il ne reste que les descendants de nos première cellules. Pourtant, nous ne changeons pas tant que ça. Ou du moins, nous ne le constatons pas et le corps se met à vieillir lentement jusqu'à notre mort "définitive". Je mets des guillemets car, sans parler de religion mais d'un point de vue purement philosophique, il pourrait existait, d'après Platon, un monde des Idées que l'Homme peut atteindre mais qui dépasse les frontières du monde matériel qu'il connait aussi nommé monde sensible. 

    Par conséquent, notre corps étant déjà en déclin. Il l'a toujours été puisqu'un corps est programmé pour mourir. Les cellules qui ne meurent pas sont dégénérées en cellules cancéreuses. Peut-on dire que l'unité de notre être se trouve dans notre pensée et que celle-ci est l'une des seules choses qui subsistent encore de notre naissance? Seulement à la différence de cellules et d'un corps, la pensée ne peut pas être observée d'une manière visuelle. Notre pensée est donc t-elle substance? C'est-à-dire quelque chose qui n'a besoin de rien pour exister. Le contraire de la substance est l'accident. Dans ce cas, notre corps est -il accident et notre esprit substance? "Je pense donc je suis" a dit un jour Descartes. J’interprète cette phrase comme une valeur d'une existence de notre être par la pensée. Si je pense, j'existe.C'est ma pensée qui fait de moi ce que je suis. C'est par ma pensée que j'ai la vie que je mène et non par mon corps. Le corps n'est qu'une machine qui a besoin d'entretient alors que la pensée n'a besoin que d'elle-même pour subvenir à elle-même. 

    Bref, je crois que je suis partie un peu loin... alors je vais arrêter là avant de me perdre totalement. Franchement, si vous faites L, je ne comprend pas comment vous survivez avec toute cette philo qui doit vous inonder. 

    Kiss de votre dévouée Lady Angel ♥

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 09:43

    Hola Lady...C'est toujours un plaisir de te lire. ^^...Le sujet est passionnant, on pourrait discuter pendant des semaines et...on serait toujours au même point.

    * Ne le prends pas mal s'il te plait. Je vois bien que tu aimes écrire. Tu devrais faire attention aux fautes d'orthographe, car dans un beau texte, c'est assez troublant. Je t'embrasse.

    Angel

    2
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 18:12

    De toute façon, c'est un sujet pour pourrait faire débat alors effectivement, en parler pourrait durer des heures.

    Oh je comprend. Je le sais. J'ai juste tendance à ne pas me relire. Je sais que je devrais le faire. 

    3
    Samedi 5 Décembre 2015 à 19:03

    Très belle réflexion. Mais si on part dans ton sens, d'accord, notre corps "meurt", même si je dirais plutôt qu'il se renouvelle, mais notre cerveau est toujours là. Nos pensées, notre réflexion, sont toujours là. En fin de compte, ce n'est pas un peu ce qui nous caractérise et fait que nous sommes vivants ? D'ailleurs, comme disait Descartes, et non Socrate, comme tu l'as écrit (Petit faute), 'Je pense, donc je suis'. Je pense, donc j'existe, donc je suis vivant.

    Et puis, certaines personnes disent qu'on peut vivre après là mort, sans parler de religion, en rappelant assez souvent le souvenir d'une personne qui est morte.

    4
    Samedi 5 Décembre 2015 à 21:33

    Merci. Je veux bien admettre que le corps se renouvelle au lieu de mourir comme tu le dis. Je parle de mort du corps car, si les cellules se renouvelles, il y en a quand même qui meurent. Je te remercie aussi pour la faute que j'ai fait, je vais la corriger. 

    Il faut savoir que les seules cellules qui ne se renouvellent pas son les neurones. A partir de là, d'un point de vue très scientifique, on peut se demander si l'unicité de la conscience ne vient justement pas de là. Après, j'avoue que je ne suis pas assez calée pour affirmer ce que je dis ou pour développer plus une hypothèse ^^

    Quand tu te rappelles le souvenir d'une personne morte, cette personne n'a plus de conscience pour autant (à condition que la conscience ne demeure pas sous une autre forme qu'au moment où elle serait "logée dans un corps", bien entendu. 

    5
    Samedi 5 Décembre 2015 à 22:55

    Je t'avoue que moi aussi je ne suis pas assez calée dans tout ces domaines pour pouvoir vraiment en parler.

    Après, je pense que garder la conscience ou l'esprit d'une personne dans un ordinateur, ce n'est plus vraiment cette personne. Si ce n'est plus la même personne, cela signifie qu'elle est morte, non ? Cependant, certaines personnes diraient qu'on l'a sauvé de la mort. Personnellement, je trouve ça inhumain...

    Donc enfin de compte, on en revient au fait que c'est une question d'esprit. Il faut que les gens gardent le même esprit, non ?

    6
    Samedi 5 Décembre 2015 à 22:58

    Je pense comme toi. Je ne pense pas qu'enfermer, déjà, quelque chose qui serait la conscience dans un ordinateur ou un corps robotique soit possible. Et puis, cela serait contre toutes les lois établies par la Nature. 

    Sûrement une question d'esprit, oui ^^

    7
    Samedi 5 Décembre 2015 à 23:00

    Je ne sais pas si c'est possible, j'y connais rien. Mais je crois que c'est ce qu'on cherche à faire. Certaines personnes disent que c'est ainsi qu'on pourrait devenir "immortel". Mais comme je l'ai déjà dis, même si on arrive à le faire, je ne pense pas qu'à la fin, ce soit la même personne.

    8
    Samedi 5 Décembre 2015 à 23:08

    C'est en effet ce que certains recherche mais j'ai des doutes sur le fait que cela soit possible. Et puis, comme tu dis, ce n'est plus être exactement être la même personne 

    9
    Samedi 5 Décembre 2015 à 23:36

    Franchement, j'ai sait rien, mais je pense que ça pourrait être possible.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :