• Perdue...

    Souvent, quand je vais mal, je ressens le besoin d'écrire et, j'en fais des articles sur mon blog. C'est comme un appel. Ici, vous lisez ce que j'écris et vous répondez, parfois, en commentaire, me donnant votre avis. 

    Ce soir, je me sens pas très bien... Pourtant... je devrais aller bien ! Il y a bientôt 2 mois, j'ai commencé à sortir avec un garçon. J'étais attirée par lui et, miracle, lui aussi. Tout allait très bien et tout devrait aller encore très bien..

    Je me suis très vite  attachée à lui, et lui aussi. On se voyait presque quotidiennement cet été et là, on se voit régulièrement encore. Qu'est-ce qui cloche me demanderez-vous? Moi. 

    Il est adorable avec moi et me place en grande estime. Il ne dit aucun mal de moi et me dit souvent que je suis "parfaite". Il m'a écrit une lettre pour me dire qu'il m'aimait.. Je trouve ça tellement mignon... Mais moi, je suis incapable de lui faire des compliments comme il m'en fait. Je me suis demandée si j'étais amoureuse et c'est tellement floue dans ma tête que je ne sais pas la réponse à cette question.. et ça m'angoisse de ne pas être sûre de ce que je ressens au plus profond de moi... 

    Hier, il est venu me voir à la fac et il devait dormir chez moi. Il y avait la soirée d'intégration de ma fac, nous y sommes allés mais nous n'avons pas été vraiment ensemble là-bas... Je l'ai retrouvé, à 23h, totalement ivre. Il tenait à peine débout. Il m'a dit qu'il m'aimait... chose qu'il n'avait jamais faite de vive voix. J'ai décidé qu'on allait rentrer parce que, j'avait pas envie qu'on reste là-bas en le voyant dans cet état. Quand on est sorti du bar, il s'est mis à s'excuser, terriblement mal, ayant remarquer qu'on était parti à cause de lui. J'ai essayé de le rassurer en lui disant que ce n'était pas sa faute. Nous sommes rentrés chez moi et je lui ai fait boire un peu d'eau avant que nous allions nous coucher. 

    Il a vécu des événements très durs et qui l'ont énormément blessé il y a quelques années. Il n'en parlait à personne et gardait tout pour lui. J'ai été la seule personne à qui il a osé en parler... et partager sa douleur rien qu'en l'écoutant et en essayant d'atténuer ses souffrances, c'est un énorme fardeau. Hier soir, l'alcool aidant, tout est remonté à la surface de sa mémoire et il m'a avouée certaines chose... Il ne supportait plus de vivre avec un tel fardeau dans sa mémoire. En fin de terminale, il a eu un accident de moto cross. Il savait qu'il y avait un risque, ce jour-là, que la course se passe mal et il est allé. Une fois rétabli, il a voulu entrer dans l'armée... il voulait faire des missions dans l'espoir de ne pas revenir de l'une d'elle. Cependant, à cause des séquelles de son précédent accident, il a dû reporter son entrée dans l'armée.  Il m'a avouée tout cela avant de me dire que maintenant, s'il voulait y aller, c'était pour faire quelque chose de bien. 

    Tout ce qu'il m'a dit... ça me fait peur. Il me un peu peur par ce qui peut lui passer par la tête... Hier soir, il avait terriblement peur que je l'abandonne à cause de son comportement à la soirée... Sachant ce qu'il a vécu et qu'il n'en pouvait plus,  j'ai peur que si, un jour, nous ne soyons plus ensemble, il déraille totalement... J'ai peur de partager ce fardeau qui est le sien....

    Et je me sens perdue parce que je ne sais pas ce que je devrait faire. Il faut que je lui en parle, de ce que je ressens de ce côté-là... mais je crains sa réaction vu comment il est attaché  à moi... Je me sens comme un monstre de penser tout cela... je me sens horrible... 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Septembre à 20:58

    Alors tout d'abord concernant tes sentiments. Je suis une personne qui n'arrive pas à dire "je t'aime" facilement et ne parlons même pas des câlins. Mais cela ne veut pas dire que je n'aime pas. J'ai perdu un petit copain à cause de ça et je m'en suis mordu les doigts et c'est là que j'ai vu que j'étais attachée à lui, bien plus que je ne le montrais. Donc, réfléchis plutôt à ce que tu aimes chez lui et pourquoi vous sortez ensemble. Un couple n'est pas seulement basé sur les "je t'aime" à longueur de journée, enfin c'est mon simple avis. Les faits et gestes sont importants, certes.

    Pour ton autre problème. Je n'ai que ce simple conseil. Bien que l'alcool est fait remonté des souvenirs horribles, laisse couler un peu de temps. On ne sait jamais trop ce qu'on dit avec l'alcool. Parle en avec lui tranquillement, sans prise de tête. Il doit avoir besoin de beaucoup d'amour. Mais la question est, peux-tu lui donner ? Toi seule peut y répondre. Peux-tu continuer avec lui avec cette peur ? La peur est un sentiment qu'il faut combattre, sinon, on n'avance jamais. Tu te dois d'être franche avec lui, même si c'est dur.

      • Jeudi 14 Septembre à 21:04

        Je suis un peu comme toi, j'ai dû mal à exprimer ce que je ressens. Je vais réfléchir ce que tu viens de me dire sur ce que j'aime chez lui et pourquoi on est ensemble car je suis quelqu'un de très peureuse et je voulais d'une relation courte alors si je suis avec lui c'était bien parce que je voulais une relation sérieuse et qui dure..

        Je devrais le voir samedi et je pense que je vais lui en parler parce que si garde pour moi cela, je ne pense pas qu'on pourra avancer dans un sens positif..

      • Jeudi 14 Septembre à 21:12

        Il n'y a que ton cœur qui peut le dire. Pour la peur, je comprends, ne t'inquiète pas étant aussi un peu peureuse. Donc, des personnes comme nous, doivent faire plus d'efforts dans un couple, dans la vie... C'est dur mais c'est comme ça. Réfléchis sur ce que tu attends vraiment.

        Ne garde surtout pas ça pour toi. Ces problèmes là, il faut en parler, en débattre même toujours sans prise de tête. S'il ne veut pas en parler, dis lui simplement que tu seras toujours là pour l'écouter quand il en aura besoin. Une épaule où il peut poser sa tête. Ces petites phrases là, valent tout l'or du monde pour ma part.

      • Jeudi 14 Septembre à 21:17

        Justement, c'est cette peur qui m'empêche de réfléchir correctement... C'est vraiment désagréable car je ne veux pas lui faire de mal et je n'ai pas envie de le quitter, je suis bien en sa compagnie... Mais la peur me fait penser que je devrais m'inquiéter un peu...

        Oui, je lui ai déjà dit ces phrases.. Honnêtement, j'étais très mal pour lui, hier soir, quand il m'a parlé de tout cela... Je savais déjà certaines chose  à son égard mais pas qu'il ne supportait pas de vivre avec ce fardeau sur ses épaules. 

      • Jeudi 14 Septembre à 21:27

        Alors combats cette peur qui te ronge. En parler avec te feras du bien et cela peut te rassurer. A voir. Mais une chose est certaine, vous devez en parler. Il doit avoir peur aussi et bien plus que toi, dis toi ça. Il faut laisser le temps au temps. Parlez en, voyez ce que vous pouvez faire ensemble (surtout si tu es bien avec lui). Je ne sais pas quel est ce fardeau et je pense qu'il est lourd à porter, mais, en parler avec lui revient aussi à l'aider. A deux vous trouverez plus de solutions qu'à une seule personne. Quand il a dit cette phrase, il était non seulement ivre, mais traumatisé par les souvenirs. Alors attends un peu avant d'avoir autant peur. Tu verras samedi, quand il sera sobre et si vraiment c'est un fardeau trop lourd  à porter pour lui seul, alors il aura besoin d'aide.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :