• Ma relation avec mon père...

    Combien de personnes vivent encore avec leurs deux parents et combien avec un seul ? Combien ont leur parents de divorcés? 

    Mes parents vivent toujours ensemble mais les relations entre eux sont tendus. Mes père me reproche de passer trop de temps sur l'ordinateur mais c'est une manière pour moi de m'échapper et d'oublier leurs disputes trop fréquentes. Je souffre énormément de cette situation qui s'éternise. J'ai tellement peur de voir d'autres conflits que je me renferme sur moi-même pour ne pas souffrir. J'ai beau tout faire pour être moins réservée, l'atmosphère de chez moi m'empêche toujours d'aller au bout de ce que j'entreprend.  

    La relation que j'ai avec ma mère est loin d'être horrible. Elle fait tout pour moi et mon frère et je lui en suis très reconnaissante. Je suis très proche d'elle et je lui dis tout. En revanche, c'est la relation que j'ai avec mon père le problème.

    Il n'y a pas de discussion possible avec lui. Il n'est pas présent ni pour moi ni pour mon petit frère. Il est chef d'entreprise et ils ne sont que deux dans cette entreprise. Seulement, son travail passe avant nous. Je ne lui demande jamais de venir me chercher et j'ai eu le malheur de le lui demander pour mon bac de français lors de l'oral. Je finissais à 10h30 et en prenant le bus, je devais attendre 16h40 pour rentrer chez moi car c'est trop loin à pied.Même venir me chercher juste ce jour-là, il mis du temps à accepter.

    Mon père se considère toujours comme une victime. Si on lui reproche quelque chose, il vous fera culpabiliser en vous disant que c'est votre faute. Il y a aussi un problème lié à l'alcool. Il ne se rend pas compte que l'alcool le rend violent dans sa manière de parler et d'être. Des fois, il me fait peur. Il ne nous frappe pas mais il est effrayant quand même. 

    Rien que ce soir, alors que j'ai eu la nouvelle 3DS avec la nouvelle maison du style par mes grands-parents pour noël en avance, il a voulu m'aider à changer la coque. Cela partait d'une bonne intention. Cependant, j'ai mal mis la coque et quand il a eu fini de rebouloner le tout, je lui ai dis qu'on devait recommencer. Il l'a mal pris et a commencé à s'énerver. Résultat, il m'a crié dessus pendant que je pleurais , blessée qu'il me parle de cette façon. Il a appuyé comme un malade sur le tournevis et a carrément bousillé l'un des boulons sur les deux. Au final, la coque a pu être remise correctement mais il a cassé un des boulon et l'autre est un peu déformé. Ses cris ont attiré ma mère et mon frère qui étaient à l'étage et qui voulaient dormir. Quand ils sont repartis, il m'a reproché que tout était de ma faute. Que c'était de ma faute si ma mère et mon frère étaient descendus et si ma mère et lui s'étaient une fois de plus engueulé. Que c'était de ma faute si un des boulons était cassé car il n'avait pas, selon lui, appuyé comme un malade et pas serré trop la première fois. Il a aussi dit qu'il ne m'avait pas crié dessus. Le problème c'est qu'il ne se rend pas compte de son comportement. 

    Et puis, il a beau s'excuser sur des erreurs passés, il m'a dit des choses atroces qui me blessent encore aujourd'hui quand j'y repense. Un jour, il a dit à ma mère, en parlant de moi, alors que j'étais présente, qu'il n'était plus mon père. Ce jour-là, j'avais voulu lui apprendre à écrire un SMS car il ne savait pas faire et me demandé de le faire sans cesse à sa place. J'avais refusé en lui proposant de lui apprendre à faire. Il m'a dit que cela ne l'intéressait pas et il s'est énervé. Même sous le coup de la colère, qu'il est dit ça reste gravé en moi. Il s'est excusé quelques jours après mais le mal est fait. Cette phrase, je ne pourrais jamais l'oubliée. Le comportement de mon père me détruit. Et ma mère a beau vouloir me protéger, elle n'est pas toujours là au bon moment. 

    Je souffre constamment de l'attitude de mon père. Cela fait des années que je n'invite plus des amies chez moi car il me fait honte. Quand elles viennent, il fait le père modèle. Il leur pose des questions mais cela ne le regarde pas. Il se montre trop curieux. Le pire, c'est que mon père ne me connait pas. Il croit me connaître et quand il y a des repas avec des amis à mes parents, il dit certaines choses qui ne correspondent pas avec moi. Il affirme certaines choses sur moi alors que c'est faux. Mon grand-père me donne souvent de l'argent quand il vient nous voir. A chaque fois mon père me demande combien j'ai eu. Quand je lui dis des fois que je n'ai pas eu d'argent, il me traite de menteuse. Là encore, je me sens blessée qu'il ne me croit pas. Je ne mens pas et  il m'accuse de le faire. Et puis, il ne comprend pas que je n'ai plus 4 ans... J'ai 17 ans, je suis presque majeure et il me considère comme une petite fille des fois. Je ne sais pas si un jour je pourrais être de nouveau proche avec mon père. En tout cas, cela ne sera pas dans un futur proche. 

    Et le fait de savoir qu'on est éloigné me fait encore plus souffrir. Je me demande si je serais mieux si mes parents décidaient enfin de se séparer. Je suis quasiment certaine que cela arrivera. Mais je ne sais pas quand. Cela fait des années que la situation reste inchangée. Et pour moi, il y a trop de plaies morales pour qu'on puisse être une famille unie. 

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Décembre 2015 à 18:44

    C'est vachement triste.. Bonne chance ma belle..

    J'ai aussi beaucoup de problèmes avec mon père.. Mais ce n'est pas vraiment la même chose, car contrairement au tien et j'espère grandement que tout vas s'arranger Il fait tout pour me donner le sourire, j'ai toujours eu un manque au niveau de la famille, et ma mère n'est quasiment pas à la maison, trop de travaille et elle se s'en fou pas mal de moi, de mes études, etc.. 

    Ce n'est pas la même situation c'est vraie, mais on a tout les deux un père assez maladroit alors ça x) Je suis plutôt en grand duo avec mon père, et je m'en souviens qu'à une période, la période sur la quel je commencer à "changer" je l'ai profondément haïs, je sais ça ne se dis pas, mais quelques fois.. Il lui était impossible de me comprendre, et j'avais commencé à développer ma curiosité comme connaître mes parents biologiques, et ça ne lui plaisait pas, alors pas du tout. Il y'avait des jours où on se battait jusqu'à j'avais eu des envies de suicide, et c'est toujours le cas.. Part ton texte, je dirais que tu es assez timide contrairement à moi. Lui il gueule , et moi ayant une voix de loup, je fais pire.

    Un jour, alors qu'on était en France à paris pour que ma mère se fasse consulter (pour voir si elle avait le cancer du sein, ou pas.) Je me souviendrai toujours de ce jour là, dans le formulaire, il y'avait la question

    - Nombre d'enfant.

    Et il a marqué zéro. Je n'ai pas voulu parler, jusqu'à ce que les larmes me montent, j'avais remarqué que ma mère avait comprit, et avait prévenu mon père, il n'a pas voulu changé, jusqu'à ce que j'éclate en sanglot.. Bon..Je ne sais c'est pas si il a remis le 0 même si j'en suis cent pour cent sur x)..

    Et donc :

    Tu dois discuter avec ton père, mais n'y vas pas directe, et surtout ne lui dis pas " Il faut quand parle de ton comportement" car j'ai essayé et ça c'est transformé en embrouille. Je sais très bien quand lisant ça, tu ne te sens pas du tout prête à lancer le sujet avec ton père. Ce que je vais te dire ne vas surement pas te plaire mais ..

    Fais-le avant que ton père ne sois plus là, car je suis sure.. Que tu le regretteras profondément.

    ______

    Si tu as besoin de parler, n'hésite pas à me demander, je suis là ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :