• Chapitre 8

    L'hiver s'était doucement installé. L'air était plus frais et les élèves avaient échangé leurs vêtements d'été contre des pulls. Les couloirs de Poudlard étaient chauffés mais si on y restait trop longtemps, on était sûr d'attraper froid.

    La relation entre Alice, Clara et Rose avait elle aussi changé. Tout comme l'automne cède sa place à l'hiver, l'atmosphère entre les trois jeunes filles était devenue d'un froid polaire. Alice n'adressait plus la parole à ses deux autres camarades et n'allait dans leur chambre que pour dormir. Elle passait tout son temps soit avec Miria et ses copines soit avec Albus. Le sujet "Alice" était tabou quand Rose et son cousin passer du temps ensemble.

    Assises autour d'une petite table de la bibliothèque, Rose et Clara faisaient des recherches pour leur prochain devoir. Elles devaient faire un exposé sur les dangers du transplanage. Rose relisait les notes de son amie et fronça les sourcils.

    "Clara... depuis quand t'amuses-tu à mettre des cœurs brisés sur les points de tes "i"? s'étonna Rose.

    -Euh... et bien..

    La rousse voyait bien la gêne de son amie.

    -Depuis un moment déjà, finit par dire Clara.

    Rose soupira.

    -Je n'étais pas au courant que tu étais amoureuse.

    -Bah... si... enfin.. je pensais que tu l'avais remarqué.

    Alors là... Rose n'en revenait pas! Comme si elle devait lire dans les pensées de son amie!

    -Non.. je ne savais pas.. enfin... de qui?

    -Ce n'est pourtant pas compliqué Rose", répondit Clara est tournant la tête vers une fenêtre pour regarder le parc de Poudlard.

    Rose n'obtiendra rien de plus et elle le savait parfaitement. De qui pouvait bien parler son amie? Honnêtement, elle n'en avait aucune idée. Aucun nom ne lui venait à l'esprit immédiatement! Au dernières nouvelles, Clara n'était pas spécialement proche d'un garçon en particulier... Tant pis, la réponse tomberait bien un jour.

    Les deux jeunes filles se rendaient dans la grande salle à manger du château pour le dîner quand elles virent Albus main dans la main avec Alice au loin, dans le couloir.

    "Je ne pensais pas qu'il resterait ensemble si longtemps..., grimaça Rose.

    -Moi non plus", renchérit Clara tout aussi ravie que la rousse à ses côtés.

    Rose ne remarqua pas la mine déconfite de son amie. Elle n'était pas très observatrice pour ce genre de choses.

    Ce soir-là, Albus ne mangea pas avec sa cousine, son cousin, sa soeur et ses amis. Il était avec Alice et ses nouvelles amies.

    "Albus avec des serpents... J'aurais tout vu, se lamenta Lorcan.

    -Il ne serait pas là-bas si Alice n'y était pas, expliqua gentiment Clara au garçon assis en face d'elle qui soupirait.

    -Il n'est pas à l'aise", commenta ensuite Rose.

    C'était bien vrai, Albus n'avait pas l'air dans son élément. Il mangeait sans un mot à côté d'Alice. Il regardait son assiette ou écoutait les conversations autour de lui sans y prendre part. Rose le plaignait dans un sens. Il n'était pas dans son élément et cela se voyait. Cependant, il devait vraiment avoir des sentiments pour Alice pour rester avec des personnes qu'il n'appréciait pas forcément. C'était touchant dans un sens, pensa Rose.

    Alors que Clara lui parlait de l'exposé, Rose s'arrêta au beau milieu du couloir dans lequel elles marchaient.

    "Rose? "

    Clara regarda dans la direction que fixait son amie. Scorpius Malefoy se dirigeait vers elles. Comment pouvait-elle en être certaine? Tout simplement car il n'y avait personne d'autre.

    "Finnigan, salua-t-il poliment Clara en hochant la tête. Weasley.

    Il recommença le même geste pour Rose avant de continuer:

    -J'aurais encore besoin de tes notes de botanique. Tu peux me les passer?"

    Merlin! Il n'écrivait jamais en cours ou quoi?! Bon, il lui demandait une fois de plus gentiment et lui rendait toujours ses notes au bout d'une semaine maximum mais quand même! Rose était bien trop gentille de lui passer à chaque fois même si, en échange de simplement cela, elle n'avait plus d'ennuis. Quand elle avait promis au blond de lui obéir en échange de sa "protection", elle avait cru qu'elle vivrait un enfer mais, au final, cela allait. La jeune fille rousse sortit son carnet de notes et le tendit au blond et le rangea dans sa robe de sorcier avant de s'éloigner aussi vite qu'il était arrivé.

    "Et toi, tu lui donnes comme ça?! s'étonna Clara.

    Rose hocha la tête.

    -Tu me désespères, Rosie.

    -Je sais."

    Mais que pouvait-elle faire? De toute façon, elle ne voulait pas à nouveau être tourmentée par des Serpentards alors, passer son carnet de temps en temps n'était vraiment pas cher payé pour avoir la paix. Clara soupira. Elle comprenait que Rose se sente en sécurité à présent et qu'elle ne voulait pas à nouveau avoir des ennuis.

    Ce soir-là, Alice rentra tard, un sourire éclatant scotché aux lèvres.

    "Bonsoir", la salua Clara.

    Rose ne dit rien. Elles ne se parlaient plus avec Alice. Cette dernière ignora d'ailleurs Clara. Elle prit son pyjama et alla s'enfermer dans la salle de bain pour se changer.

    "De mieux en mieux...

    -On a du mal à croire qu'on était amies avant", soupira Clara.

    Elle avait parfaitement raison. Lorsque Alice sortit de la salle de bain, elle n'adressa pas un regard à ses camarades et s'étala sur son lit tournant le dos à Clara et Rose. Peu avant de s'endormir, elle se tourna vers Rose.

    "Les temps changent Rose."

    Sans attendre la réponse de la rousse à cette drôle de phrase, Alice lui tourna à nouveau le dos. Les deux autres filles se regardèrent en fronçant les sourcils. Que voulait dire Alice ? Rose n'en avait pas la moindre idée mais elle savait que c'était une sorte de mise en garde. Contre quoi? Elle ne le savait pas encore mais elle le découvrirait un jour. Et pas nécessairement dans longtemps.

    Les hiboux distribuant le courrier passaient comme chaque matin. Ce jour-là, Rose Weasley reçut deux lettres. Elle en prit une et l'ouvrit. La rousse reconnue aussitôt l'écriture soignée de Scorpius. Que voulait-il? Elle ne voulait pas lire ce mot à table par crainte qu'un de ses voisins assises à côté d'elle ne regarde la petite lettre. Après avoir plié le papier, elle le rangea dans sa poche. Elle le lirait plus tard. Rose prit donc la seconde lettre. Cette fois, elle ne connaissait pas cette écriture. Le hiboux qui lui avait porté la lettre venait de l'école alors cela venait forcément d'un autre élève.

    Rose,

    Je t'observe depuis longtemps. Tu me plais beaucoup et j'aimerais te le dire.

    Rendez-vous demain soir en haut de la tour d'astronomie à minuit.

    Ce n'était pas signé. Rose resta perplexe un moment. Elle donna un coup de coude à Clara qui était assise près d'elle.

    "Oui? demanda cette dernière.

    -Regardes.

    Rose montra le mot à son amie. Clara le lut et haussa les épaules.

    -Tu sais qui a bien pu t'écrire cela?

    -Non."

    Lorcan passa son regard de l'une à l'autre.

    "Il se passe quoi là?

    -Rien!",dirent en cœur Rose et Clara.

    Le garçon souffla pour montrer son agacement. Manger avec des filles était vraiment énervant selon lui! C'était bien mieux quand Albus était là! Mais une fois de plus, il était avec Alice.

    Entre deux cours, Clara demanda à son amie si elle comptait se rendre dans la tour d'astronomie.

    "Je ne sais pas... Peut-être. Même si c'est après le couvre-feu, je suis curieuse. "

    Clara hocha la tête.

    Dans une autre partie du château, Armand discutait avec sa sœur.

    "Je te promets! Tu vas avoir un scoop, assurait Miria.

    -J'espère que tu ne racontes pas n'importe quoi, répondit de façon plus réservé Armand.

    -Oh! Ce n'est pas comme si je te mentais souvent, si?

    -Tu te fiches tout le temps de moi, soupira Armand.

    -Mais non!

    -Bien sûr que si!

    -Mais je te dis que pour une fois..

    -Pour une fois! Tu avoues que tu n'es pas sincère le reste du temps!

    -C'est vrai.. Mais Armand, écoutes, cette fois, je te promet que je te dis la vérité.

    -J'espère bien ! "

    Paul qui se baladait un peu s'approcha en voyant le frère et la sœur.

    "De quoi parlez-vous ? les interrogea-t-il en se mettant devant eux.

    -Rien qui ne te concerne Paulo, lui répondit Armand en souriant.

    -Tu prépares encore un sale coup, toi.

    -Tu devrais arrêter de voir le mal partout, répondit amusé Armand.

    -Mais bon, si cela ne me concerne pas alors je m'en fou."

    En baillant d'ennui, Paul s'éloigna. Miria le regardait avec des yeux de merlans frits. Son frère, exaspéré, lui donna un petit coup dans les côtes. Il n'aimait pas que sa sœur soit limite en train de baver devant Paul ou même Scorpius. Il était jaloux de ces deux-là! Bien entendu, lui, il s'en fichait de l'avis de sa sœur mais celui des autres filles... il ne s'en fichait pas. Et comme toutes les filles pensaient que ces idiots de Paul et Scorpius étaient beaux, il était jaloux. Enfin bref, sa Miria lui avait promis un scoop pour le journal.

    Je voudrais que tu m'amènes tout ce qui se trouve sur la liste ci-contre,

    Scorpius.

    Rose regarda le second papier qui constituait la fameuse liste. La rousse fut étonnée de ce qu'il lui demandait. Il l'envoyait faire les courses? C'était des ingrédients moldus qu'il lui demandait en majorité et quelques plantes rares qui servaient pour des potions en tout genre. Il pouvait très bien se procurait tout cela lui-même! Elle soupira. Il ne voulait peut-être pas perdre son temps et lui ordonné d'aller chercher tout cela à sa place.

    "Il aurait pu te demander pire, lui dit simplement Clara.

    -Tu as raison... au fait, j'ai décider de me rendre dans la tour d'astronomie demain soir.

    Clara écarquilla les yeux.

    -Mais Rose! C'est après le couvre-feu et tu ne sais qui t'as demandé de venir là-bas!

    -Justement.. Je veux savoir.

    -Et si c'était une blague? Tu pourrais te faire punir si un préfet te voit!

    -Je le sais. Je serais prudente."

    Par prudence, la jeune fille voulait dire qu'elle allait emprunter la cape d'invisibilité de son cousin, Albus. De cette manière, elle ne se ferait pas prendre à marcher dans les couloirs en pleine nuit. Peu importe les argument de son amie, Clara continuait de penser que c'était une mauvaise idée et avait un mauvais pressentiment.

    Se faufilant dans les couloirs déserts et sombres, Rose avançait de façon la plus silencieuse possible. La rousse était presque arrivée en haut de la tour. Il lui restait seulement un escalier à monter. Quand elle arriva enfin au sommet, elle était seule. Rose enleva sa cape. Il était presque minuit. Jetant un rapide coup d'œil autour d'elle, Rose s'approcha de la fenêtre. Autant profiter de la vue en attendant. La Lune brillait dans le ciel où aucun nuage n'était présent. La vue était magnifique d'ici.

    Accoudée à la fenêtre, Rose ne remarqua pas la silhouette qui se rapprochait d'elle. Tout à coup, la jeune fille se sentit pousser puis basculer dans le vide. Passant par la fenêtre de la tour d'astronomie, elle hurla dans sa chute.


  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Août 2014 à 20:50

    ....Pourquoi tu es si méchante avec Rooooooooooooooose?!!!!!!!!!!!!!!!!!! T^T

    2
    Mardi 19 Août 2014 à 20:52

    Mouhahahaahah! Je garde le suspense! 

    3
    Mardi 19 Août 2014 à 21:00

    A_ Scorpius va arriver sauver Rose au dernier moment, ils se marieront et auront beaucoup d'enfants. ^^

    B_ Rose s'écrase donc au sol. Fin de l'histoire~ T^T

    4
    Mardi 19 Août 2014 à 21:01

    C_ j'ai prévu autre chose ~

    5
    Mardi 19 Août 2014 à 21:04

    Oh T^T

    6
    Mardi 19 Août 2014 à 21:08

    Je m'éclate à les tourmenter un peu quand même ~ 

    7
    Mardi 19 Août 2014 à 21:12

    Sadique! XD

    8
    Mardi 19 Août 2014 à 21:15

    un tout petit peu :3

    9
    Mardi 19 Août 2014 à 21:16

    Un peu beaucoup! ^^

    10
    Mardi 19 Août 2014 à 21:17

    noooooon ~

    11
    Mardi 19 Août 2014 à 21:39

    Mais bien sûr~

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter