• Chapitre 5

    Rose et Clara discutaient de la rumeur lancée par Armand Nott dans le journal. La jeune fille était une des seules personnes de Poudlard à croire en ce que disait Rose. La plupart des filles de leur année en voulaient à la rousse.

    "J'ai encore reçu des menaces par messages..., se plaignit Rose.

    -Au moins, tu reçois pas mal de courrier, tenta son amie pour lui montrer le bon côté de la chose.

    -Je ne suis pas sûre que recevoir des menaces de mort d'un quart des filles de Poudlard soit une bonne chose, lui répondit avec sarcasme la petite Weasley.

    -Tu verras... Bientôt, plus personne n'en parlera... Et puis, fallait pas que tu laisses Malefoy t'enlacer même si c'était pour te calmer.

    Rose le savait parfaitement qu'elle avait fait une erreur et elle le payait à présent. Mais c'était simplement un malentendu... Était-ce de sa faute à elle si tout le monde croyait n'importe quoi?

    -Tu ne trouves pas que depuis cet article Alice m'évite? demanda Rose.

    -Tu sais..., Clara se mordit la lèvre. Elle... pense que tu mens et Scorpius aussi. Elle t'en veut de lui avoir caché que tu sors avec Scorpius ce qui, en plus, n'est pas le cas.

    Là, Rose n'en croyait pas ses oreilles.

    -Elle pense que je lui cacherais quelque chose comme ça?!"

    Pour seule réponse, Clara hocha la tête. La rousse se dit que son amie ne devait pas lui faire si confiance que cela pour douter de sa sincérité. Bon... Il est vrai qu'elle caché une grande partie de cette vérité mais ce qu'elle avait dit n'était pas faux non plus. Et puis franchement, elle? Amoureuse de Scorpius Malefoy? Sûrement pas. C'était un Serpentard qui l'avait fait chanté. Un être mesquin. Elle avait d'ailleurs pratiquement arrêté de se dire que le blond avait quelque chose de bon, en lui, dans son cœur.

    En y faisant plus attention, Rose remarqua les regards froids qu'Alice lui lançait. Contrairement à d'autres, Alice s'en fichait totalement de Scorpius. Elle, elle se sentait trahie par le mensonge de Rose. Elle était certaine que la Serdaigle sortait avec le Serpentard mais ne lui avait rien dit.

    "Tu comptes lui faire la tête longtemps? demanda Albus à Alice.

    La jeune fille était une amie d'enfance de sa cousine alors il la connaissait bien.

    -Je ne sais pas. Tant qu'elle continuera de me mentir, oui...

    -Et si c'était toi qui te trompait?

    Alice hocha négativement la tête.

    -C'est impossible... Trop d'indices... je me doutais qu'elle me cachait quelque chose mais je ne pensais pas que c'était cela.

    -Moi, je crois en Rose. C'est pas dans ses habitudes de mentir."

    Alice tourna la tête vers le Gryffondore auquel elle n'avait pas accordé un regard avant. Il avait raison, Rose ne mentait jamais ou alors très rarement.


    Scorpius était dans un couloir presque désert près de la salle commune des Serdaigles. Cette fois, c'était lui qui voulait parlé à la rousse. Son ami, Paul, lui avait soufflé une idée qui pourrait arrangé les choses. Il cherchait donc à voir Rose pour lui proposer car il avait besoin de son accord. Il la vit passer seulement elle n'était pas seule. En effet, la Serdaigle était avec Clara. Tant pis! Il ne comptait pas repartir bredouille.

    "Weasley", murmura-t-il assez fort pour qu'elle l'entende.

    Rose s'arrêta de marcher tout comme Clara. Le Serpentard sortit de sa cachette.

    "Weasley, je dois te parler.

    Il jeta un regard à Clara.

    -Seul", ajouta-t-il.

    L'amie de Rose salua cette dernière pour la laisser seule avec le blond. Si Malefoy voulait lui parler, il devait avoir ses raisons.

    Il emmena Rose dans un petit couloir que personne ne fréquentait car c'était une impasse.

    "Qu'est-ce que tu veux? Si quelqu'un nous voit...

    -On risque quoi? Nott s'est déjà chargé de nous passer pour un petit couple secret. Qu'on le nie ou non, la moitié de Poudlard pense qu'on est ensemble.

    -Mais... pourquoi ? Je veux dire.. qu'il y ait un couple... qui dans notre cas n'en ai pas un... c'est pas l'événement du siècle...

    -Non, sauf si le couple en question est composé d'un enfant d'un ancien mangemort et de la fille de deux héros de la guerre.

    Rose comprit soudain qu'effectivement... c'était un événement rare même improbable.

    -Que voulais-tu me dire? redemanda Rose.

    -On pourrait faire semblant d'être en couple plutôt de tout nier. Et dans une semaine, on casse même si avant, il n'y avait rien. Le but, c'est que tout le monde nous croit."

    Scorpius ne voulait pas l'avouer mais sur ce coup, il trouvait l'idée de Paul vraiment excellente! La rousse, en revanche, n'était pas du tout d'accord et lorsqu'elle tenta de le faire comprendre au Serpentard, il lui lança un regard glacial. Il lui dit qu'il la reverrait demain, à cet endroit-là pour avoir sa réponse. Puis, il partit.


    "Qu'est-ce qu'il te voulait? demanda Clara avec une grande curiosité.

    -Qu'on fasse semblant d'être un couple pour rompre dans une semaine... ce garçon est un peu dérangé.

    -Il essaye juste de gérer la situation... des rumeurs de cette ampleur... on en trouve pas des masses.

    -Merci de me soutenir Clara!

    -Mais je te soutiens! Alors, tu vas dire quoi?

    -Non. Après avoir nier comme je l'ai fait, si j'accepte, mes cousins me feront la tête et Alice ne m'adressera plus jamais la parole.

    -Tu as raison", approuva en hochant la tête Clara.

    Elles sortirent de leur chambre pour aller manger. Alice se mit en face de Rose.

    "Je te crois."

    Elle lui sourit et ce fut les seuls mots qu'elle adressa à la rousse de tout le repas.


    Que le plafond était terne! Scorpius l'observait, allongé sur son lit. Le plafond était sombre, terne... Bref, il l'aurait bien repeint d'une autre couleur. Il s'ennuyait car il était seul. En fait, il attendait Paul. Celui-ci arriva un bon moment plus tard.

    "Alors?

    -J'ai trouvé!

    -Vas-y, racontes, sourit Scorpius.

    -Armand t'en veux d'avoir été pris dans l'équipe de quiddich et pas lui.

    -Juste pour ça?!"

    Il doit manquer une case à ce pauvre Nott pour m'en vouloir à ce point pour une simple histoire de sélection, pensa le blond. Maintenant, c'était à lui de se venger pour laver l'affront que ce crétin lui avait fait. Sûr de lui, il ne doutait pas un seul instant que la Serdaigle refuserait son offre. Et puis, si elle disait non, il ferait de sa vie un petit enfer, pas trop non plus, le but n'étant pas de la dégoûter mais de lui mener la vie dure!

    Le Serpentard blond et son ami attendirent le soir pour s'introduire dans la chambre d'Armand Nott. Le garçon n'était pas là. En effet, il prennait sa douche. Les deux amis avaient donc peu de temps pour agir. Les deux amis prirent les pinceaux qu'ils avaient emporté avec eux et les trempèrent dans la peinture rouge. Ils inscrivent avec un : idiot, sur le mur en majuscule. Ensuite, les deux garçons renversèrent le reste du pot de peinture sur le lit d'Armand. Scorpius et Paul se dépêchèrent de sortir d'ici pour retourner dans leur chambre. Ils ne s'étaient pas faits prendre et Armand n'aurait pas de preuve pour les accuser.

    Quand le lanceur de rumeur entra dans sa chambre, il cria de rage. Paul et Scorpius l'entendirent de leur chambre et en rigolèrent.


    "Je suis désolée, Rose, j'aurais pas dû douter de toi, s'excusa Alice avant d'aller dormir.

    -Amie? lui demanda la rousse.

    -On l'a toujours été", rit son amie.

    Clara regardait ses deux camarades en souriant. Elle était bien contente qu'elles se soient réconciliées. Elle posa sa tête sur son oreiller en repensant à toutes les prises de têtes qu'elle avait pu avoir avec Rose ou Alice dans le passé. En fait, le trio se connaissait bien avant Poudlard mais avant d'être toutes les trois à Serdaigle, elles n'étaient pas aussi amies qu'elles l'étaient depuis leur première année. C'était bientôt les vacances et Clara comptait inviter Rose durant celles-ci mais pas Alice. Et oui, même si les trois filles étaient amies, Alice et Clara avaient parfois beaucoup de mal à s'entendre et la jeune fille avait peur qu'en invitant Alice, elle finissent par se fâcher.

    Clara s'endormit quelques minutes plus tard.

    Le lendemain matin, en sortant de sa salle commune, Rose rejoignit Scorpius avant son petit-déjeuner.

    "Alors? demanda le blond sûr qu'elle lui dise oui.

    -Non.

    Il la regarda avec de grands yeux et elle se sentit obligée d'expliquer.

    -Je...je n'aime pas ce genre d'idée... c'est un trop gros mensonge et après avoir nier... mes amies et mes cousins ne me croiraient plus.

    Rose n'était le genre de personne à tout accepter sans réfléchir. Le blond ne s'attendait pas du tout à cette réponse.

    -Mais enfin! Weasley! Tu ne peux pas dire que tu n'es pas d'accord!

    -Je ne suis pas d'accord... "

    Le Serpentard tombait de haut. Il était vraiment certain que... Comment avait-il pu se tromper?! En colère, il lui dit qu'elle ne devait plus compter sur son aide et qu'il laisserait ses camarades recommençaient à lui faire du mal. Rose en déglutit mais elle était résolue à ne pas céder. Alice penserait qu'elle lui avait finalement bien menti et cela serait une catastrophe.


    Albus se promenait main dans la main avec une jeune fille -dont je ne dévoilerais pas le nom pour le moment pour garder du suspense-.

    "Al... Tu comptes dire à ta cousine qu'on est ensemble quand?

    -Pas tout de suite. Cette histoire avec Malefoy me retourne les tripes. Rien que de l'imaginer serrant ma cousine même simplement pour la réconforter, me retourne l'estomac.

    -Mais elle ne sort pas avec lui, sourit la petite-amie du brun.

    -Heureusement! Et puis, c'est bientôt les vacances... on se verra?

    -Si tu veux", sourit-elle.

    Les deux amoureux marchèrent main dans la main se croyant à l'abri des regards car Rose les voyait. Elle se demanda pourquoi son cousin ne lui avait rien dit! D'habitude, elle était la première à garder ses secrets car il se confiait toujours à elle! Elle regarda encore une fois les deux tourtereaux mais pas de doute... C'était bien Albus et -la fille mystère-... Elle en toucherait deux mots à son cousin quand elle le verrait seul.


    Malgré sa menace, Scorpius n'avait pas arrêté de faire en sorte que les filles de Serpentard laissent Rose tranquille. Après tout, en y réfléchissant bien, c'était dans le droit de la jeune fille d'avoir refusé et il devait accepter. Et puis, il devait rester dans ses bonnes grâces car il préparait quelque chose pour la rentrée, après les vacances, quelque chose d'énorme mais il ne voulait pas se faire prendre alors il comptait se servir de la Serdaigle une deuxième fois.

    Les vacances commencèrent et la plupart des élèves de Poudlard rentrèrent chez eux.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter