• Chapitre 35

    Astoria sentait... non, elle savait que quelque chose se préparait. Une drôle d'atmosphère flottait dans l'air depuis un moment. 

    En réalité, Astoria et beaucoup d'élèves n'avaient pas eu le temps de réaliser ce qui se produisait. Ils n'avaient pas le temps de prendre conscience de ce qui se déroulait sous leur yeux. Il y a encore quelques jours, les cours avaient lieu normalement.. Quelques heures plus tôt, tout semblait croire que cela serait un jour banal. Pourtant ce n'était pas le cas. Tout s'était tellement enchaîné rapidement. Astoria était allongée, à terre, contre une grosse pierre. Elle avait les yeux mi-clos et n'avait pas la force de se lever. La sorcière ferma ses paupières quelques secondes. Elle avait mal à chaque partie de son corps. Elle avait des blessures sur les bras et elle sentait un filet de sang couler de sa tempe. Cependant, Astoria ne regrettait pas. Elle ne pouvait pas regretter son choix. La sorcière rouvrit les yeux. Peu importe l'issue du combat, elle avait fait ce qui lui paraissait juste. Astoria entendait des cris plus loin. Est-ce qu'elle connaissait ces personnes? Est-ce que tout espoir était perdu? Les oreilles de la jeune sorcière bourdonnaient. Astoria avait la vision trouble. Elle se décida à fermer de nouveau les yeux. Et un flot de souvenirs des derniers instants lui revinrent en mémoire. 

    Le proviseur Rogue avait prit la fuite suite à un combat avec McGonagall , Chourave et Flitwick. Harry Potter avait refait apparition. Enormément d'élèves dans la grande salle où, d'ordinaire, les repas étaient pris. La décision de défendre Poudlard contre l'arrivée imminente des mangemorts. L'explosion de Pansy qui avait élevé la voix afin de réclamer qu'on livre Harry Potter au Seigneur des Ténèbres... McGonagall qui demande aux élèves de Serpentard de regagner les cachots. 

    Astoria avait mal vécue cette dernière décision. McGonagall avait décidé d'écarter toute leur maison. Pansy et d'autres avaient protesté mais ils avaient été emportés par une marée humaine. Astoria, elle-même, avait été bousculée et ramener en direction de sa salle commune. La jeune Greengrass tenait la robe de sorcier de Cameron. Elle trouvait cela terriblement injuste et terrible. Elle voulait aider. Elle voulait se battre auprès de ses camarades des autres maisons. Elle voulait défendre son école et ne pas se laisser, encore, marcher sur les pieds. Elle n'avait pas protesté de l'année, se faisant aussi discrète qu'une souris. La colère montait en elle. Maintenant, c'était l'occasion d'agir et de sortir de l'ombre et on privait de ce choix. Astoria chercha à se rapprocher du mur pour moi se faire emporter. Cameron la suivit.

    "Qu'est-ce qu'il y a? demanda-t-il.

    -Je veux me battre", déclara Astoria dans un souffle. 

    Cameron la considéra quelques fractions de secondes. Une leur de colère ardente brillait dans les yeux du sorcier. Sans un mot de sa part, Astoria savait qu'il pensait à Mary et qu'il voulait se battre pour la retrouver. Il voulait se battre contre ceux qui avait causé leur éloignement, ceux qui ne pourraient pas l'accepter car elle avait des parents moldus. 

    Les deux Serpentards filaient en direction inverse à leur salle commune, le pas emboîté par d'autres qui avaient, comme eux, envie de se battre aux côtés des autres. Astoria fut navrée de constater q'ils étaient peu à prendre ce choix dans leur maison. Elle était désolée mais pas étonnée. La petite Greengrass passa à côté de sa soeur aînée. Daphné attrapa le bras d'Astoria.

    "Où vas-tu? demanda-t-elle.

    -Là où nous devrions tous être.

    Daphné se mordit la lèvre inférieure. Elle tenait la main de Blaise Zabini. Elle se tourna vers son copain et il hocha la tête.

    -Alors on va vous suivre. 

    Il passa une main dans ses cheveux.

    -On ne peut pas laisser les plus jeunes montrer l'exemple", ajouta-t-il en souriant. 

    Blaise savait détendre l'atmosphère. 

    Le petit groupe était allé retrouver McGonagall. Elle donnait des ordre pour se préparer au combat avant de se tourner vers eux, leur accordant leur attention. 

    "Nous voulons nous battre aux côtés de tout le monde. Je sais que vous avez demandé à la maison Serpentard de retourner dans les cachots mais nous serions plus utiles ici. Nous voulons aider."

    Astoria avait dit cela en regardant le professeur dans les yeux. McGonagall avait une prestance autoritaire et elle posa son regard sur les élèves de Poudlard qui se tenaient devant elle. 

    "Alors votre aide est la bienvenue. Poudlard est aussi chez vous."

    McGonagall leur donna ensuite des ordres et des avertissements. Alors que les élèves partaient dans les direction indiquaient par la sorcière, la professeur les regarda s'éloigner.

    "Je suis fière de vous", prononça-t-elle.

    Elle savait qu'elle ne devait pas faire de préférence entre les élèves mais ceux de Serpentards avaient toujours eu tendance à être ceux qui étaient le plus fermés d'esprits et qui méprisaient facilement les autres... Elle était ravie de constater que certains échapper à ce stéréotype de leur maison qui leur collait à la peau depuis des générations. 

    Astoria avait rejoint le poste qu'on lui avait assigné. Elle était séparée de Cameron et elle s'inquiétait pour lui. L'ambiance était pesante. Astoria guettait tout autour d'elle ce qui se passait. Elle expira doucement. 

    Tout était allé si rapidement. Bien qu'elle ait été aussi vigilante que possible, Astoria avait été surprise quand le combat commença. Il lui avait fallu plusieurs secondes avant de réaliser qu'elle ne devait pas rester planter là sans rien faire. Elle lança un nombre incalculable d'experlliarmus et flipendo en un temps record. Elle esquivait à coups de roulades et en sautant les sorts qui pleuvaient dans tous les sens. C'était une vraie pagaille... Son cerveau ne marchait plus qu'à l'instinct: éviter les sorts et défendre comme elle pouvait son école et ses camarade. 

    Alors qu'Astoria aidait un garçon de Serdaigle de troisième année, elle vit un sort lancé dans la direction de ce dernier. Elle se jeta devant lui en criant "Protego". Astoria atterit lourdement sur le sol en grinçant des dents. Une douleur dans son coude venait d'apparaître. Elle n'avait pas le temps pour l'examiner. L'adrénaline la remit rapidement sur pieds tandis qu'elle se baissa de nouveau pour éviter un autre sort. 

    Au loin, Astoria aperçut Cameron en mauvaise position. Elle s'élança vers lui pour venir l'aider. Elle réussit à éloigner Cameron et ils se réfugièrent derrière un bloc de pierre anormalement présent. Cameron avait ses lunettes cassés. Il les enleva. Il voyait mieux sans à présent. 

    "Encore en un seul morceau? plaisanta-t-il.

    -J'espère que cela ne va pas durer... On ne peut pas rester là.

    -Tori... Laisse-moi, là. Je suis assez protégée par ce rocher et encore en état de me défendre.

    -On est plus fort à deux", contre-argumenta Astoria.

    Cameron ne trouva rien à répondre. Il lui sourit simplement. Il était convaincu qu'il serait plus un boulet pour elle qu'autre chose. Malheureusement, des pierres tombèrent près d'eux et Astoria fut rapidement de nouveau séparé de Cameron en les esquivant.

    "Cameron?!" appela-t-elle, paniquée. 

    Elle ne le voyait plus. Avait-il pu, lui aussi, éviter les rochers? Astoria l'espérait du fond du coeur. Elle chercha à aller à sa rencontre mais, en faisant cela, la sorcière avait perdu sa vigilance et un sort la frappa en plein dans le dos, la faisant tomber à terre. Elle grimaça de douleurs. Elle entendit un rire terrible s'élevait se rapprochant d'elle. Le genou gauche de la jeune Greengrass lui faisait mal. Alors qu'elle se relevait pour faire face à son adversaire, un second sort la recloua sur le sol. Quelqu'un releva sa tête et la regarda dans les yeux.

     "Tiens, donc...

    Astoria reconnut une femme qui était déjà venue chez ses parents par le passé. Une sorcière que ses parents appréciaient avec son mari. Elle n'aurais jamais pensé que c'état une fidèle du seigneur des ténèbres. 

    -Tu es bien la fille de tes parents", dit-elle avec mépris.

    Astoria n'eut pas le temps de s'interroger sur ces paroles car la sorcière lui lancer d'autres sortilèges, s'amusant à la faire souffrir et à lui infliger des douleurs. Astoria n'avait pas le temps de se redresser ni de riposter. 

    Soudain, les sorts cessèrent de pleuvoir. Astoria n'avait aucune de ce qui avait pu causer ce changement mais elle s'en ravit. Un sorcier avait sûrement dû attaquer la sorcière qui venait de la faire souffrir. Astoria en profita pour se traîner vers un endroit un peu plus calme. Sa tête bourdonnait. Elle se laissa échouer contre un rocher, assise, dos à celui-ci. 

    Astoria se savait dans un sale état. Elle avait l'impression que toutes les forces de son corps lui avaient été prises. 

    Ses yeux se fermèrent.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :