• Chapitre 31

    Chapitre 31

    Point de vue d'Ethan:

    Je l'ai dit? Je l'ai vraiment dit?! Mais merde! J'ai pas réfléchi! Ce n'était pas du tout le bon moment. Enfin, il me semble que j'aurais pu trouver un moment plus propice que dans cette situation conflictuelle que nous avons. J'ai couché avec une meuf dont je n'avais rien à foutre deux jours avant... Comment puis-je être crédible lorsque je lui dis cela?!

    Elle ne me dit rien. Anna a l'air déconnectée de la réalité. Est-ce qu'elle serait choquée ? Elle doit au moins être plus que surprise. Elle me regarde comme un poisson mort. C'est vraiment une comparaison très étrange mais c'est pourtant ce que sa tête m'évoque... Très... glamour. 

    "Tu.... Tu es un... 

    Elle semble chercher ses mots. Sa voix est basse, je l'entend à peine parler. C'est presque si je ne dois pas me pencher un peu plus vers elle afin de bien l'entendre correctement. Elle finit par terminer sa phrase:

    - Bon menteur..

    Il me faut quelques secondes afin de bien comprendre le sens de ses paroles. Je suis un bon menteur? Elle ne m'a pas cru?! C'est vrai que le ton de sa voix exprime une certaine déception et colère. 

    -Et si j'étais sérieux? 

    -Tu ne peux pas l'être! s'exclame-t-elle. 

    Elle répète cette phrase une seconde fois comme pour s'en persuader. J'ai comme qui dirait fait une erreur?

    -Anna, pourquoi ne serais-je pas sérieux? 

    -Votre stupide jeu l’interdit.

    Elle me regarde comme si je venais de faire quelque chose de mal. Ce n'est pourtant pas le cas. Pour une fois que je complètement sérieux, que je lui dis clairement ce que je ressens pour elle, Anna ne me croit pas. Elle marque cependant un point. Les joueurs ne doivent pas aimer les pions. Elle enchaîne:

    -Je ne pensais que... tu irais aussi loin."

    Le ton de sa voix révèle de la déception. Mais ce n'est pas de la déception par rapport au fait que je l'aime ou non. Non, elle est déçue car elle pense que je viens de tenter de la piégée. Et je peux garantir que cela me fait très mal qu'elle pense que j'en suis capable envers elle. J'ai envie de lui dire qu'elle se trompe. Mais me croirait-elle seulement? 

    "Regarde-moi dans les yeux, Anna. Regarde-moi bien et affirmes avec conviction que je mens. 

    Elle ne relève pas la tête vers mon visage. je suis obligé de le faire moi-même en lui soulevant le menton. Son regarde croise le mien. Oh que j'aimerais que cet instant dure bien plus longtemps qu'il ne va durer! Ses yeux noisettes sont troublés. 

    -J'attends, dis-le. 

    Elle semble incapable de parler. Je l'empêche de bouger sa tête pour qu'elle continue de me regarder dans les yeux. 

    -Je... Ethan... 

    Elle cherche ses mots. 

    -J'en suis incapable.

    Très bien. Elle est incapable en me regardant droit dans les yeux d'affirmer que je lui mens. 

    -Dans ce cas, tu vois bien que je suis sincère."

    En cet instant, lorsque je la regarde, je la trouve toujours aussi belle. Elle me paraît encore plus adorable, perturbée comme elle l'est. Son visage est si prêt. Je sens la peau douce de ses joues sous mes mains. Si je me rapprochais encore un peu, je pourrais... 

    Mes actes dépassent mes pensées. Mes lèvres se sont posées sur celle d'Anna. Je ne pensais pas que je le ferais. J'avais déjà eu envie de l'embrasser mais jamais je n'aurais pensé oser. Je pensais qu'en l'embrassant, je ressentirais quelque chose. Oui, quelque chose de différent que lorsque j'ai pu embrasser d'autres filles qui ne comptaient pas pour moi. Étrangement, je ne ressens rien de bien particulier. L'embrasser c'est sympa mais rien de plus. J'en suis presque déçu.... Le baiser prend fin. Elle ne m'a pas répondu. Je mets cela sur le compte de la surprise.  

    Est-ce que j'ai encore fait un erreur? 

    Point de vue d'Anna:

    Alors que nos regards sont l'un dans l'autre, j'ai l'impression que ses yeux me brûlent, qu'il lit en moi toutes les émotions que je suis capable d'éprouvée à ce moment. Et honnêtement, c'est très perturbant. Je n'arrive plus vraiment à réfléchir. Tout est confus dans ma tête. Je commence à douter qu'il me mente réellement. Je suis d'ailleurs incapable de l'affirmer lorsqu'il me le demande. 

    Et puis, j'ai du mal à comprendre ce qu'il se passe ensuite. Avant même que mon esprit ait le temps de l'assimiler, Ethan m'embrassait. Sous le choque de la surprise, je n'ai eu aucune réaction. Mon premier baiser... Ethan est le premier à m'embrasser. J'avais longtemps imaginé à quoi embrasser quelqu'un pouvait ressembler. Je m'étais imaginée les sensations qu'on pouvait ressentir à ce moment précis. Je pensais que ce serait comme un feu d'artifice se propageant du plus profond de mon être jusqu'à la pointe de mes doigts. J'avais aussi entendu parler de l'effet d'avoir comme des papillons voltant à l'intérieur du ventre. Et bien, la réalité est totalement différente. Ce n'est pas que je n'ai rien ressenti, c'est juste... que ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais.

    Je ne peux pas dire que je n'ai rien ressenti lorsque ses lèvres ont rencontré les miennes. Mon coeur a fait un bond dans ma poitrine et je me suis senti un peu étrange, comme si je perdais l'équilibre. Mais... rien de plus. Il n'y avait aucune étincelle, aucune "magie" comme j'avais pu me l'imaginer. Est-ce que c'était réellement cela embrasser ? Ou était-ce parce que c'était Ethan?

     Il s'est écarté de moi et me fixe d'un air gêné.

    "Pardon, j'aurais pas dû.

    Je suis encore plus gênée que lui. Je n'arrive même pas à articuler le moindre mot. En même temps, je ne me serais jamais attendue à ce qu'il m'embrasse. S'il est sincère, pourquoi a-t-il couché avec Amandine? Je ne comprend pas! Je ne comprend strictement rien ! Il n'y a aucune logique. Sauf s'il n'est pas sincère avec moi. Ethan semble remarquer l'agitation transforme mon esprit en une vraie tornade infernale. La question me brûle les lèvres mais je pense que j'ai tellement peur de la réponse qu'elle ne franchit pas ma bouche. 

    -Anna, sois franche, tu as ressenti quelque chose ? 

    Qu'est-ce que je devrais avoir ressenti exactement? Je me sens embrouillée, perdue. Je ne sais pas quoi lui répondre. J'avais imaginé quelque chose d'extraordinaire mais je n'ai rien ressenti de tel... 

    -Je.... je ne pense pas. 

    Ethan me regarde. 

    -Ne t'inquiète pas. Je pensais que... 

    Il s'arrête au beau milieu de sa phrase et cherche les mots adéquats. 

    -Tu sais quoi? Je pensais t'aimer. En t'embrassant, je me suis dit que peut-être je pourrais y voir plus clair. Alors, s'il te plait, je veux savoir ce que toi, tu as à dire. 

    Ah! Mince, c'est le moment où je suis censée répondre. Mais je ne sais toujours pas quoi dire! 

    -Ethan... Je... Je suis désolée. Mais...

    Chaque mot prononcé me fait de la peine pour lui. S'il est sincère, mes mots doivent lui faire mal, non? Je m'en veux. Cependant, Ethan n'a pas l'air si triste que cela pour quelqu'un qui vient de se rendre comme qui dirait un râteau... Non! Ne me dites pas que c'est ce que je viens de faire?! Je me sens vraiment mal par rapport à lui. Très très mal. Il a beau être un idiot, avoir couché avec une fille deux jours avant... Il reste Ethan. 

    -C'est bon, j'ai compris, me coupe-t-il en souriant. 

    Son sourire n'a rien de lumineux, il semble même forcé. Je me triture les doigts, presque honteuse d'être la cause de ce malheureux sourire. 

    -De toute façon, j'ai rien ressenti de spécial moi non plus, continue-t-il. 

    Il passe sa main dans ses cheveux en soupirant. 

    -On en reste là ? me demande-t-il.

    -Là?

    -Oui. Je vais pas forcer. Je pensais que je ressentirais quelque chose de différent en t'embrassant, toi, mais ce n'a pas été le cas. Tant pis, dit-il en haussant les épaules. Mais... on reste amis? 

    Je sens dans sa voix une crainte: celle que je refuse. Je me sens coupable d'avoir penser du mal de lui même si c'était probablement mériter avec ce stupide jeu. C'est comme une boucle infernale avec Ethan. Il aura beau être aussi bête qu'il le peut dans ses actes et êtres parfois plus qu'horrible, je finirais toujours par ne plus lui en vouloir totalement, justement parce que c'est Ethan. Mais jamais Ethan ne sera plus qu'un ami. 

    -Oui."

    Cette fois, c'est un sourire plus franc auquel j'ai droit et il me réchauffe un peu le coeur. Puis, presque au même instant que mon "oui", la mère d'Ethan l'appelle car ils vont rentrer chez eux. Ethan sort de ma chambre, en passant à côté de moi, il m’ébouriffe les cheveux. Je souris et sors à mon tour. 

    Quand je me retrouve dans mon lit, la lumière éteinte, je repense à cette soirée. Je me pince pour m'assurer que je suis bien totalement dans la réalité et je peux affirmer que c'est le cas. 

    Je ne peux pas m'empêcher de penser que ce jeu a peut-être briser une relation différente entre Ethan et moi. Sans, je ne pense pas que j'aurais eu un jour des images de la personnalité d'Ethan aussi négatives que celles que j'ai pu voir apparaître avec leur jeu. Sans celui-ci, est-ce que j'aurais pu aimer Ethan bien plus que je ne tiens à lui en ce moment? Est-ce que j'aurais ressenti quelque chose de différent lorsqu'il m'a embrassée? Jamais je ne le saurais. Les hypothèses germant dans ma tête, ce soir, sont vouées à ne jamais avoir de réponse.  J'aurais beau toutes les imaginer, rien ne changera la réalité.  Je souhaite juste à Ethan de finir avec quelqu'un de bien qu'il respectera et chérira sans avoir un intérêt douteux pour cette personne. Oui, c'est ce que j'espère pour lui. Et j'espère aussi que ce jeu ne détruira rien de plus que ce qu'il a déjà détruit autour de lui. 

    Le lendemain, je ne peux pas m'empêcher de raconter ce qu'il s'est passé le soir d'avant chez moi entre Ethan et moi à Mathilda et Jenny. La première peste contre Ethan en l'insultant de quelques noms d'oiseaux; quelque chose me dit qu'elle n'approuve pas du tout ce qu'il s'est produit. La seconde me semble surprise mais ne fait aucun commentaire sur l'instant. 

    "Tu aurais dû le repousser, Anna! s'exclame Mathilda.

    -Mais... 

    -Il n'y a pas de mais possible. Tu viens de nous dire toi-même que tu n'avais que de l'amitié pour lui. A la limite, tu l'aimerais, j'aurais pu comprendre que tu ne l'ais pas repoussé mais là... je ne comprend pas. Et rassures-moi, tu n'as pas cru qu'il était sincère?  

    -Je n'ai pas eu le temps de réagir, je n'ai pas compris ce qu'il faisait sur l'instant. C'est comme si ma tête s'était arrêtée de fonctionner. Et si... je pense qu'il l'était... 

    -Anna, Ethan a lui-même choisi de participer à ce jeu. Il sait qu'il lui ai interdit d'aimer un des pions. Rends-toi à l'évidence, il a voulu te manipuler pour voir ta réaction, ajoute Jenny avec un ton plus calme que celui de la blonde qui trépigne sur place. Crois-moi, Ethan est un bon acteur pour te faire croire ce que tu veux. 

    Je la regarde, j'avais oublié le temps d'un instant ce qu'Ethan lui avait fait.

    -Je suis désolée, Jenny. Mais je ne pense pas du tout qu'il mentait."

    Nous n'avons pas la même vison de lui. Je suppose qu'Ethan n'évoque pour elle que quelque chose de négatif à présent. Si j'étais à sa place, il est plus que probable que je le détesterais. N'importe qui aurait des raisons de lui en vouloir si cette personne était à la même place que Jenny. Et, si je ne pourrais pas comprendre ce qu'elle a vécu réellement, je peux au moins l'imaginer et le tolérer. D'ailleurs, peut-être que c'est moi qui me trompe et que Mathilda et Jenny ont raison. Mais au moins, maintenant, c'est très clair, Ethan et moi, nous ne sommes que des amis. 

    Point de vue d'Ethan:

    Je ne parle à aucun des autres joueurs du fait que j'ai embrassé Anna. D'une part, cela ne les regarde pas. Si j'avais couché avec elle, par exemple, dans le contexte du jeu, cela les aurait regardé. D'autre part, se serait comme avouer a moitié qu'Anna avait une valeur plus importante à mes yeux qu'être juste un pion de notre jeu.

    Il faut savoir que je me suis pris très rarement des vents par les filles dans ma vie. A vrai dire, c'est le deuxième. Mais le premier était il y a déjà quelques années, lorsque j'étais au collège. Et ce n'est pas vraiment agréable même si je ne me faisais pas vraiment d'illusion. Je ne vais pas dire qu'Anna a fait un erreur en me repoussant car je ne le pense pas. Elle aurait pu peut-être me laisser une chance mais si elle l'avait fait, cela aurait été par pitié ou compassion ? Je préfère que les choses soient ainsi au final. C'est bien plus simple. En revanche, si elle se mettait à sortir avec un boulet, je ne le permettrait pas. Je ne me permettrais pas d'avoir "perdu" face à un mec stupide qui ne la chérirait pas. Argh! Je devrais être plus égoïste! Je devrais la vouloir uniquement pour moi. En fin de compte, ce n'était pas le genre d'amour que je pensais ressentir pour elle. Je m'en suis rendu compte en l'embrassant. Et puis, il n'y a eu aucun déclic chez elle non plus. Après réflexion, n'être qu'un ami pour est une place qui, finalement, me convient tout à fait. Je préfère cela au fait qu'elle me déteste pour mes conneries. 

    Une tornade blonde me sort de mes pensées en se plantant devant moi. Je soupire avec une lassitude plus qu'apparente. 

    "Je ne suis pas d'humeur à me quereller avec toi, aujourd'hui.

    -Faut qu'on parle sérieusement.

    -Et à quel sujet? 

    Elle me regarde avec un air de reproche dans les yeux qui dit : te fous pas de moi, tu le sais très bien. Et elle n'a pas tord.  J'aimerais juste tourner autour du pot le plus longtemps possible... chose qu'elle ne m'accorde pas:

    -Anna. Elle nous a raconté, à Jenny et moi ce qu'il s'est passé chez elle. 

    Je ne suis pas étonné. 

    -Et? Tu n'es pas concernée. 

    -Tu n'es qu'un abruti! Tu l'as toute chamboulée! C'était brutale pour elle. 

    -J'avais une occasion à laquelle je n'ai pas résisté. Tu ne viens pas pour me faire la leçon?

    -Non. Contrairement à Jenny et à Anna qui doute encore un peu, je pense que tu as été sincère et, crois-moi, je ne pensais pas le dire un jour.  

    -Tu es venue juste pour me dire ça? 

    -Non. Je voulais te dire que je trouve ça courageux de ta part... même si tu aurais pu le faire de façon plus romantique sans la surprendre comme tu l'as fait. 

    -Qu'est-ce que ça aurait changé? Au final, je me serais pris un râteau quand même. 

    -Elle te voit comme un frère. 

    Je le sais ! Merci de me le répéter, comme si je ne l'avais pas compris... Mathilda me regarde avec une certaine perplexité. 

    -Ethan... tu es triste? 

    -Non, je suis super heureux, ça se voit non? 

    Je grogne. Cette fille est totalement conne ou quoi? 

    -Oh c'est bon! Je venais juste car je m'inquiétais pour toi. Si c'est pour me parler sur ce ton, je ne sais même pas pourquoi je ne suis venue. 

    Elle? S'en faire pour moi? J'ai envie de rire. 

    -Qu'est-ce que ça peut te faire de toute façon? On est pas pote, on n'est même pas proche. 

    -Je sais ce que cela fait de se faire recaler par quelqu'un dont on est très proche. Tu ne vas même pas essayer de te battre pour elle, abruti? 

    -Non. J'ai pas envie de me débattre pour une cause perdue.

    -Tu es bien pessimiste. 

    -J'ai rien ressenti en l'embrassant, Mathilda. J'aurais embrassé une vitre, une porte ou un mur c'était pareil. Je me suis fait des illusions. Je pensais l'aimer mais ce n'était pas le cas, je n'ai plus qu'à l'accepter mais j'ai besoin d'un peu de temps. Ce n'est pas automatique. 

    -De qui parlez-vous? "

    Mahtilda et moi, nous nous tournons vers la personne qui vient de prononcer cette question. Léo. 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Avril 2016 à 20:54

    Whoua !! Alors la on peut dire que c'est un baiser mortel. Et Leo à la fin. Oh lala

    2
    Jeudi 7 Avril 2016 à 20:58

    Oh quel jeu de mot ;)

    3
    Jeudi 7 Avril 2016 à 21:01

    Mdr^^. Super chapitre en tout cas. Ah lala...Je suis pressée de savoir ce qui  va se passer.

    4
    Jeudi 7 Avril 2016 à 21:05

    J'ai bien développé le passage du baiser car il me paraissait important ^^ 

    5
    Jeudi 7 Avril 2016 à 21:07

    Oui tu as bien fait. Ces passages sont toujours important. Cela va pimenter l'histoire.

    6
    Jeudi 7 Avril 2016 à 21:09

    C'était du pur Ethanna XD

    7
    Vendredi 8 Avril 2016 à 15:50

    En effet. J'attends la suite avec impatience pour vois ce que Léo va dire.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter