• Chapitre 3 : Red Harenae

    Image de amazing, art, and fantasy

     

    De la trahison. Voilà ce que ressentait Avalon. Elle fulminait de rage. En reprenant connaissance, la jeune femme n'avait dit aucun mot. Elle avait simplement quitté la table pour aller s'enfermer dans sa chambre et, peu lui importait, si les membre du Conseil prenait son geste pour de l'impolitesse. 

    Avalon n'était pas en colère contre sa mère. Cette dernière n'était, visiblement, au courant de rien et avait pris cette histoire de mariage en même temps qu'elle. Non, c'était, bien entendu, à son père que la jeune femme en voulait. Elle comprenait mieux l'impression étrange qu'elle ressentait. Depuis combien de temps manigançait-il de la marier? Ce n'est pas l'idée même qui la rebutait mais le fait qu'on lui cache ce qui la concernait. 

    En tant que fille de l'un des membres du Conseil, Avalon avait, et depuis longtemps, su qu'elle avait peu de chance de choisir son époux. Un mariage arrangé.... Elle s'était fait à cette idée. Cependant, un détail clochait. Dans un mariage arrangé, jamais le Conseil complet ne s'en mêlait. A la limite, deux membres du Conseil faisaient en sorte de marier leurs enfants ensemble pour renforcer des liens commerciaux entre les îles ou parfois, pour des raisons plus étranges qui les arrangeaient. Mais, au grand jamais, un mariage n'avait été planifié par le Conseil tout entier. 

     

    Le temps s'écoula doucement et Avalon commençait, enfin, à se calmer. Elle espérait que les membres du Conseil étaient partis. Un coup d'oeil à l'heure qu'il  était et Avalon n'en douta pas: il ne devait rester, dans la maison qu'elle, ses parents et Isis. 

    Doucement, Avalon quitta sa chambre pour se rendre dans la cuisine afin de prendre un verre d'eau. Quand elle alluma la lumière, Avalon eut un mouvement de sursaut. Sur une chaise, assise et la fixant se trouvait la vieille Kerdélia. Au début, la jeune femme se demanda si c'était son esprit qui lui jouait un bien vilain tour. Cependant, l'illusion semblait trop précise pour ne pas être vraie. 

    "On dirait que tu vois un mort, jeune fille, lâcha la vieille femme sur un ton qui n'avait plus rien à voir avec celui qu'elle avait pendant le repas. 

    Il y avait, à présent, une connotation sévère dans chaque syllabe qu'elle articulait. 

    -Un mariage, c'est un bel événement, chère enfant. 

    -Je n'étais pas préparée à cette annonce, s'entendit répondre Avalon. 

    -Il va falloir, pourtant, rapidement te faire à cette idée, répondit calmement Kerdélia. 

    Un silence s'installa entre les deux femmes. Avalon contempla longtemps cette femme du Conseil. Sous ses airs fragiles, Avalon ne s'y trompait, pas, ce n'était pas une grand-mère innocente. On ne siégeait pas au Conseil si on avait pas des idées à défendre et qu'on avait pas le respect des citoyens. 

    -Est-ce le Conseil, tout entier, qui a décidé de ce mariage? finit par demander Avalon. 

    -C'est exact. 

    -Ce genre d'arrangement est rare."

    Avalon fut étonnée de constater avec quelle froideur elle parlait de son propre destin. Après tout, la première concernée, dans cette histoire, c'était bien elle. Elle se savait en âge d'avoir un fiancé, après tout. 

    Kerdélia considéra longtemps la jeune femme en face d'elle.

    "Ne pensez pas que vous êtes la seule."

    La vieille dame n'ajouta rien. Avalon plissa les yeux. Que devait-elle comprendre? Qu'elle pouvait refuser? Non, cela, c'était tout bonnement impossible. On ne déclinait pas un ordre direct du Conseil. Est-ce que d'autres mariages avaient été décidé par le Conseil, au grand complet? Si c'était le cas, elle n'en avait jamais eu vent. 

    Kerdélia lui conseilla d'aller dormir. Avalon prit son verre d'eau et repartit dans sa chambre sans jeter un regard pour cette femme. Elle était trop fatiguée pour réfléchir à la conversation qu'elle venait d'avoir. Pourtant, elle peina à se rendormir. 

    En se levant, le lendemain matin, Avalon eut la mauvaise surprise de voir la vieille Kerdélia attablée, à prendre son petit-déjeuner. Sa mère était également présente. Elle accordait toute sa gentillesse à la vieille dame, la dorlotant un peu trop. 

    Avalon s'assit en face de Kerdélia. Pourquoi était-elle logée ici? Elle posa cette question à sa mère quand elle se retrouva seule avec elle. Elle eut droit comme réponse au fait que Kerdélia était une vieille dame, que le voyage de son île à ici avait était éprouvant pour elle et qu'elle avait besoin de compagnie. Avalon haussa un sourcil. Cela, c'était la version de la membre du Conseil pour se faire accepter dans cette demeure. Cependant, Avalon pensait que cette grand-mère se trouvait là pour une autre raison. Peut-être pour s'assurer qu'elle ne fuguerait pas pour échapper à l'ordre qu'elle avait reçu? Le tout était qu'Avalon n'avait aucune confiance en cette dame. Peut-être voyait-elle en elle un être plus diabolique qu'elle ne l'était, en réalité? 

    Avalon évita avec un grand soin son père. Elle ne lui pardonnait pas de lui avoir caché un fait aussi important que son propre mariage. 

    La jeune femme se rendit à ses archives pour faire son travail. Elle avait cependant l'esprit ailleurs. Elle se demandait sur quelle île elle devrait partir. Car, cela ne serait pas à son mari de se déplacer, non... L'île sur laquelle vivait Avalon était l'une de celles qu'on trouvait le plus au nord. Les paysages étaient des déserts de glace.. Au moins, elle ne serait pas trop dépaysé. Ce qui lui faisait le plus de mal, c'était de reconnaître qu'elle n'aurait pas ses parents à ses côtés. Ils étaient les piliers de sa vie. 

    Tout à coup, le vieux bibliothécaire rappela Avalon de ses archives. La jeune femme laissa l'ancienne paperasse pour rejoindre ce dernier. A ces côtés, elle découvrit sa meilleure amie, Hermance. Celle-ci tenait un journal dans les mains. Elle avait le regard sévère et regarda Avalon avec gravité. Hermance mit son le nez de son amie le journal.

    "Tu pars? Vraiment? Tu ne m'as jamais parlé de ce mariage! se scandalisa la jeune femme. 

    -Je ne l'ai appris, moi-même, qu'hier soir."

    Un article de journal parlait de son mariage? Voilà un fait bien étrange, un de plus à la longue liste qui avait commencé à se former. Avalon entreprit de lire l'article de journal et ce qu'elle y découvrit lui glaça le sang. On ne la mariait pas à un homme d'une île du nord. On allait l'envoyer sur Red Harenae. Là-bas, elle ferait la découverte de son fiancé: Tybalt. C'était ce que disait l'article. Red Harenae était une île se situant au sud de l'équateur. Jamais une femme d'une île du nord n'avait épousé un homme d'une île du sud. 

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Octobre à 16:06

    J'en étais  sûr !

    La suite, la suite !

    2
    Samedi 28 Octobre à 11:47

    De quoi étais-tu sûr ? 

    Je n'écrirai la suite qu'après avoir écrit le chapitre 20 d'Astoria (je fais un chapitre sur 2 de chaque ) ^^ 

    Néanmoins, je suis ravie de l'intérêt que tu portes  à ma fiction ;)

    3
    Samedi 28 Octobre à 11:59

    Qu'elle allait être marié à un homme du sud !

    Le thème est intéressant et elle est bien écrite... Je ne vois pas pourquoi je ne la lirais pas !

    4
    Samedi 28 Octobre à 12:07

    Après, le mystère réside dans le fait de savoir pourquoi ce mariage est-il si étrange aux yeux d'Avalon et pourquoi est-il inédit ;)

     

    Je vais essayer de continuer sur ma lancée sans m'emmêler les pinceaux avec mes idées ^^

    5
    Dimanche 5 Novembre à 20:59

    Une romance forcée pourra difficilement se transformer en amour sincère. J'espère que tu sauras jouer avec l’ambiguïté pour sortir des sentiers battus et aller chercher plus de profondeur dans tes écrits. Ce n'est qu'un petit conseil d'ami.

    Ceci dit, je trouver que l'histoire est intéressante, il me plaît vraiment de la lire. J'attendrai le prochain chapitre avec impatience. Beau travail ! :) 

      • Dimanche 5 Novembre à 21:25

        Je suis en train de l'écrire, il devrait bientôt sortir^^ 

        Oui,  je sais que ça va être compliqué car je ne veux pas tomber dans la naiserie... 

      • Dimanche 5 Novembre à 21:31

        Tant mieux dans ce cas !

        Je suis certaine que tu y arriveras, prend ton temps pour laisser germer les idées. Une bonne journée sans connection internet peut parfois aider à réfléchir sur les choses fondamentales de la vie, bien qu'internet soit une gigantesque banque d'informations.

      • Dimanche 5 Novembre à 21:38

        En fait, j'ai déjà quelques idées... et bien au-délà d'un simple mariage ou d'une quelconque histoire de romance ^^ 

      • Dimanche 5 Novembre à 21:42

        Génial ! On est habitué de revoir toujours la même boucle tourner sur les différents blogs d'écriture. Les mots ne sont pas toujours recherchés et les histoires dénués d'intrigue et de profondeur. Ce n'est pas sur le cas sur ton blog à toi. J'ai hâte de pouvoir lire le prochain chapitre ^^

    6
    Dimanche 5 Novembre à 21:55

    Et bien justement, j'ai écrit le chapitre 4 :) 

      • Dimanche 5 Novembre à 21:57

        Je n'aurai pas attendu bien longtemps.

        Merci de m'avoir prévenu de sa sortie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :