• Chapitre 3

    Le jeudi était rapidement arrivé. C'était étrange comme le temps pouvait donner, parfois, cette impression de s'écouler avec lenteur ou à la vitesse d'un TGV. Erika prenait sa douche avant de se préparer pour sortir. Il faisait encore bon dehors.  L'été était, en quelque sorte, encore un peu présent et c'était agréable. Toutefois, Erika ne voulait pas attraper froid. Le bar où elle rejoignait ses amies étaient en extérieur et, si la température était encore douce, dans quelques heures, cela ne serait plus le cas. 

    Un coup d'oeil à sa montre et Erika constata qu'il était l'heure de partir. Elle avait déjà mangé. Il était presque 21h. Erika sortit de chez elle. Le Soleil n'était pas encore couché. Un  petit sourire naquit sur les lèvres d'Erika tandis qu'elle marchait. Voir le crépuscule était apaisant. Le ciel donnait la vague impression d'être en feu et les couleurs semblaient effectuer une danse gracieuse. Sans réellement s'en rendre compte, Erika avait ralenti sa marche. Lorsqu'elle détacha son regard du ciel pour jeter un coup d'oeil à sa montre, elle percuta qu'elle avait prit du retard. La jeune femme aimait être ponctuelle alors elle se remit à marcher en accélérant un peu la cadence. 

    La Graine Etoilée était un bar un peu particulier. Il était en plein air, sur une sorte de place entourée de plusieurs stands où les consommateurs pouvaient venir commander. Des guirlandes lumineuses multicolores étaient suspendues aux dessus des tables, allant de poteaux en poteaux, et attendaient la tombée de la nuit pour diffuser leurs jolies couleurs. L'ambiance qui régnait en ce lieu était chaleureuse et cosy. Il était encore tôt mais il y avait déjà pas mal de monde. Erika se mit sur la pointe des pieds pour tenter d'apercevoir ses amies. Elle avait reçu un message et savait qu'elle n'était pas la première arrivée. Erika les trouva. Elles étaient assises autour d'une petite table, sur des chaises longues, de l'autre côté de la petite place. Quand elle arriva, Erika put constater que ses amies lui avaient gardé une place. La jeune femme s'installa dans une des chaises longues restantes. 

    "Tu veux boire quoi, Erika? Va te chercher un verre."

    A peine assise, la jeune femme se leva pour aller se chercher un verre avec Noora qui avait déjà terminé son premier. Erika commanda un kir pêche et son amie une pinte de bière. Elles retournèrent s'installer sur les chaises longues.

    Autour de la table, il y avait les deux amies, un garçon de leur promo qui était déjà en L2 avec elles et Anaïs ainsi qu'une autre amie qu'elles avaient depuis l'année dernière. 

    "Puisqu'on a tous un verre, trinquons à ... A quoi? demanda Anaïs. 

    -Cette nouvelle année !

    -Notre amitié! 

    -Nos retrouvailles!"

    La petite bande trinqua donc à tout cela. Les discussions commencèrent par les petites histoires qui s'étaient passées pendant les vacances d'été. Erika était contente de retrouver toutes ses personnes auxquelles elle tenait. C'était formidable de retrouver des personnes qu'on adorait et qu'on avait pas pu voir depuis un moment. La complicité était intact et on riait comme si cela faisait à peine un jour qu'on ne s'était pas vu. Erika adorait ce genre de moment. 

    Au cours de soirée, alors que la nuit était tombée, Erika se tourna vers Anaïs qui était assise à côté d'elle. 

    "Alors? Parmi les nouveaux, tu as déjà une cible? demanda-t-elle en rigolant.

    Anaïs faillit recracher la gorgée qu'elle buvait mais elle explosa de rire à son tour avant de répondre:

    -Ils sont mignons à croquer les petits Côme et Artus. Et puis, il y a Shin aussi qui s'est assis à côté de moi. Le pauvre, il était perdu, on a échangé nos numéros et il m'a déjà envoyé un petit bisous avec un coeur mais il m'attire pas."

    Shin était un étudiant qui venait de classe préparatoire également. Il avait des origines sud coréennes. Il n'écrivait pas sur des feuilles mais sur une tablette. Erika trouvait qu'il avait l'air sympa mais elle n'avait pas encore eu l'occasion de lui adresser la parole. 

    Anaïs raconta ensuite ses amourettes d'été. C'était une jeune femme épanouie et extravertie qui n'avait peur de rien. Les avis sur Anaïs était souvent divisé. Elle s'habillait toujours d'une façon, qui pour certains, était provocante et elle aimait les vêtements moulants. Elle adorait le sexe et avait eu de très nombreuses conquêtes et relations... Sûrement plus qu'Erika et Noora en aurait dans leurs vies réunies. Certaines personnes jugeaient facilement Anaïs sur cela mais Erika n'avait pas ce point de vue là. Anaïs assumait pleinement chacune de ses relations et savait parfaitement ce qu'elle voulait ou ne voulait pas. Et, pour Erika, on ne pouvait nullement la critiquer pour cela. Anaïs était claire dans ce qu'elle rechercher et tant pis si ça ne plaisait pas. Elle n'avait rien à faire de l'avis des autres. Et puis, un gars qui aurait eu autant de partenaires qu'Anaïs ne serait pas vu par le regard général de la société de la même manière. C'était injuste. 

    Erika leva les yeux vers le ciel. Elle ne voyait pas les étoiles. Il y avait trop de luminosité autour d'elle. L'étudiante avait un sourire aux lèvres. Des fois, elle se demandait comment elle était arrivée à devenir amie avec Anaïs. Cette dernière était totalement différente d'elle. Elles étaient presque opposées mais leur amitié fonctionnait ainsi que leur petit groupe. 

    Erika ne rentra pas trop tard de cette soirée. Après tout, elle avait cours le lendemain. Il était impensable pour l'étudiante de rater une heure de cours. C'était un principe qu'elle avait, être toujours présente et jusque là, elle s'y était tenue.

    Lorsqu'elle se coucha, Erika était heureuse de constater que rien n'avait changé par rapport à l'année dernière. Elle avait retrouvé ses petites habitudes du jour au lendemain. Et si la jeune femme avait du mal avec quelque chose, c'était bien le changement. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :