• Chapitre 2 : La princesse sirène de la perle rose

    Kiara n'avait pas remarqué le léger changement de comportement de la part d'Arisa. Elle était bien trop occupée à surveiller ce que Hiro faisait à ses pieds.

    "Et voilà! " s'exclama-t-il une fois qu'il eut terminé de nouer les bandages aux pieds de Kiara. 

    La princesse sirène de la perle rouge inspecta le travail fait par Hiro. Elle hocha la tête pour approuver le bandage avant de remercier le jeune homme.

    "De rien. Bon ! Il faut que j'y retourne... J'ai encore trop de matériels à vérifier, ce matin...

    Et sur ces paroles, Hiro quitta le poste de secours laissant Kiara avec Arisa. La jeune fille aux yeux bleus demanda à Kiara si elle habitait loin de la plage. La question déstabilisa Kiara qui ne l'avait pas anticipé. Au bout de quelques secondes, Kiara finit par répondre qu'elle habitait près de la plage et qu'elle allait rentrer chez elle. 

    "Tu devrais rentrer chez toi, alors. Vérifie bien que la blessure ne s'infecte pas même s'il ne devrait pas avoir de problème et fais attention la prochaine fois.

    Alors que Kiara et Arisa sortaient du poste de secours et que Kiara commençait à quitter la plage, l'humaine lui attrapa le bras. Surprise, Kiara la regarda en fronçant les sourcils.

    "Quelque chose ne va pas? demanda-t-elle. 

    -Rien... Je voulais juste te dire que tu as un très joli collier, sourit Arisa. 

    Instinctivement, Kiara porta une main à son collier et le regarda.

    -Merci. 

    -D'où vient-il ? 

    -Je ne sais plus. Je l'ai depuis très longtemps" se contenta de répondre Kiara.

    Kiara avait décidé qu'elle devait en dire le moins possible sur elle. C'était pour sa sécurité. De plus, elle n'avait pas aimé qu'on s'intéresse à son pendentif. Pour une sirène, la perle que contenait le pendentif qu'elle portait au cou était comme un organe vital. 

     

    Ne connaissant pas les alentours et la terre ferme, Kiara marcha près de la plage en faisant attention où elle mettait les pieds. L'heure du déjeuner arriva assez rapidement. L'estomac de Kiara commençait à crier famine. Elle comprit rapidement qu'il fallait troquer des pièces et des billets contre de la nourriture. C'était ce qu'elle avait constaté en regardant autour d'elle. Malheureusement, elle n'avait pas ces objets qui lui permettrait d'obtenir de la nourriture. 

    C'était si injuste de voir les personnes autour d'elle manger alors que Kiara avait faim. Elle grimaça un peu. En tant que princesse, elle avait toujours été nourri dès qu'elle le désirait dans son royaume. Il était hors de question pour Kiara de voler de la nourriture. La princesse sirène de la perle rouge regarder avec envie une poissonnerie. 

    "Tu as faim? demanda une voix dans le dos de Kiara qui se retourna.

    -Arisa? 

    -C'est l'heure de ma pause déjeuner. 

    -Et alors?

    -Et alors, je t'ai vu au loin alors je suis venue. Tu n'as pas répondu à ma question. Est-ce que tu as faim? 

    Kiara hocha la tête en soupirant.

    -Attends-moi ici."

    Et sur ces paroles, Arisa laissa Kiara pour aller dans un supermarché. Quand elle en ressortit, elle avait dans ses mains un sandwich qu'elle donna à Kiara. Cette dernière le mangea rapidement tant elle avait faim.

    "Et bah ! Tu étais affamée, rigola un peu Arisa.

    -Merci.

    -Maintenant que tu as le ventre plein, on va pouvoir parler sérieusement. 

    Kiara fronça les sourcils. Que voulait-elle dire ?

    -De quoi veux-tu qu'on parle?

    -Je crois qu'on a quelque chose en commun.

    Arisa sortit alors de son sac  à main un collier semblable à celui de Kiara mais de couleur rose. Kiara écarquilla les yeux en fixant le collier. Arisa serait donc une sirène? Instinctivement, Kiara porta une main sur son propre collier qu'elle serra. Arisa sourit.

    -Alors j'avais vu juste ! "

    Kiara préféra rester méfiante. Comment être certaine que cette fille était une sirène tout comme elle? Arisa voyait bien que son interlocutrice n'avait pas confiance en elle et la jeune femme le comprenait totalement. Elle aussi, elle pouvait se tromper. Cependant, son instinct lui disait que Kiara était une sirène. Toutefois, la couleur de son collier était bien étrange... Arisa savait bien qu'elle ne pouvait pas exiger une confiance aveugle de la part de celle qui se trouvait en face d'elle. Il fallait une preuve à Kiara. Arisa ferma les yeux et commença à chanter:

    En dessous des vagues

    Entraînée par le vent du soir

    Perle magique

    Ton pouvoir, me guidera

    Ta douce mélodie m'apporte la joie et l'espoir...

    Durant ce temps de chant, Kiara n'avait rien dit. Elle s'était contentée d'observer Arisa. Kiara connaissait cette chanson... Cette mélodie était celle du peuple des sirènes roses du royaume du Pacifique Sud. Et la voix d'Arisa avait quelque chose d'envoûtant... une vraie voix de sirène.

    "Alors... nous sommes pareils? demanda Kiara.

    Elle ne s'attendait pas à trouver une sirène si facilement. C'était presque trop facile. 

    -Oui."

     

    L'après-midi, Kiara le passa sur le sable de la plage à la demande d'Arisa qui avait son travail de sauveteuse. Kiara était installée sous un parasol. Elle ne bougea pas de toute l'après-midi. La sirène observait les humains qui riaient, bronzaient et s'amusaient sur le sable et dans l'eau. 

    Quand l'heure de finir sa journée arriva pour Arisa, elle rejoignit aussitôt Kiara.

    "Le temps n'a pas été trop long? demanda-t-elle, un peu inquiète.

    -Non. C'était très intéressant."

    Arisa trouvait Kiara un peu étrange. Elle n'avait pas l'air de connaître grand chose au monde des humains... Même si les sirènes et les humains vivaient dans deux mondes séparés, les sirènes connaissaient les coutumes et le mode de vie des bipèdes. 

    Les deux sirènes quittèrent la plage pour se rendre devant un hôtel près de cette dernière: l'hôtel de la Perle Rare. Arisa s'arrêta et avait un grand sourire aux lèvres.

    "Bienvenue chez moi! 

    -Tu vis ici? Mais tu es... 

    Un sirène vivait dans l'eau.

    -Je t'expliquerais, Kiara. Entrons. Toi aussi, tu as des choses à mes raconter."

    Et les deux sirènes entrèrent dans l'hôtel. L'intérieur était chaleureux et le thème principal  de l'hôtel était l'océan. Arisa conduisit Kiara jusqu'à sa chambre.  

    "Tu peux t'asseoir, proposa gentiment Arisa. 

    Kiara s'assit sur une chaise qui se trouvait près d'un bureau. Elle observa un peu la chambre d'Arisa. C'était une pièce aux murs roses pastels, avec un grand lit, un bureau, une armoire et des décorations rappelant l'océan. La chambre était reliée à une grande salle de bain avec une baignoire d'une taille d'une mini piscine que pouvait apercevoir Kiara.  

    "Alors? D'où viens-tu, Kiara?  Moi, je suis du Pacifique Sud.

    Kiara n'était pas étonnée. C'était caractéristique de la couleur du collier d'Arisa. D'ailleurs, la perle dans le coquillage devait également avoir cette couleur. 

    -D'une grotte abyssale. 

    Arisa fronça les sourcils. Bien sûr, Kiara se doutait bien que la sirène, en face d'elle, n'avait jamais entendu parler de son peuple. 

    -Je viens d'un peuple de sirènes oublié par les vôtres. Nous avons été enfermées pendant des centaines d'années. Nous sommes à présent libres. Je dois absolument parler à votre princesse. C'est très urgent.

    Arisa sourit.

    -Je crois que tu as décidément bien de la chance. Je suis la princesse du Pacifique Sud. 

     Kiara écarquilla les yeux. C'était presque trop facile. Elle n'en revenait pas. 

    -Alors? Que voulais-tu me dire? "

    Kiara commença alors à expliquer les plans de sa soeur. Elle dévoila son identité de princesse sirène à Arisa. Cette dernière écoutait le récit de Kiara sans l'interrompre. Elle prenait très sérieusement les menaces dont la prévenaient  la sirène rouge. 

    "Pourquoi ton peuple a-t-il tant de haine envers nous et les humains? 

    -Nous vous considérons comme la cause de notre enfermement.

    -Mais qu'avons-nous fait?

    -Aqua Regina a enfermé mon peuple car nous voulions que les êtres humains disparaissent... Et les autres peuples de sirènes se sont ralliés à la cause de la déesse des sept mers. 

    -Aqua Regina... Je dois en parler à mes parents.... Kiara, Aqua Regina n'est plus la déesse des sept mers. Maintenant, c'est Aqua Luchia qui règne sur nos royaumes. "


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :