• Cahpitre 20

    La deuxième tâche de la Coupe de Feu avait lieu aujourd'hui. Les élèves étaient regroupés près du lac. C'était ici que se déroulerait la seconde épreuve. Astoria se trouvait assise à côté de Mary. Cette dernière fixait son amie de Serpentard. Astoria avait la mâchoire crispé. Elle fixait sa soeur qui était plus loin avec toute sa petite bande. Daphné semblait épanouit. Elle riait avec ses amis,paraissant parfaitement heureuse. 

    "Tori... Tu devrais te calmer..., lui conseilla Mary.

    -La vengeance est un plat qui se mange froid", grinça des dents la jeune Greengrass. 

    Mary fronça les sourcils. Plus le temps passait, plus elle remarquait qu'Astoria et Cameron avaient, par moment, un esprit aux idées tordues. C'était peut-être simplement son imagination mais Mary avait l’impression que l'ambiance de la maison Serpentard déteignait de plus en plus sur eux. 

    -Tu devrais faire attention, tout de même..."

    Tandis qu'elle fixait sa soeur qui ne l'avait pas remarquée, Astoria croisa un regard qui lui glaça le sang. Les yeux gris de Drago Malefoy avait un bien étrange pouvoir. Quand on croisait le regard de l'héritier Malefoy, c'était comme si un regard tranchant vous analysait. Astoria frémit et cessa de fixer le groupe d'amis de sa soeur.

    La seconde épreuve commença quelques instants plus tard.Chaque champion devait libérer un prisonnier qui lui était assigné au fond du lac. Cette épreuve sous-marine s'avéra bien plus dangereuse qu'elle n'y paraissait. Elle eut son lot d'émotion. Harry Potter délivra son ami Ron, qui servait de prisonnier. Mais, pris d'un élan héroïque, il prit la décision de tenter de sauver les autres prisonniers, au fond du lac. Au final, le Survivant finit premier, ex aequo avec Cédric, l'autre champion de Poudlard. Astoria avait retenu son souffle durant toute la durée de l'épreuve. 

    En regagnant Poudlard, Astoria était toujours en compagnie de Mary. Elle vit Angus qui n'était pas loin. La jeune sorcière ralentit alors le pas. Eviter Angus était devenu tout un art pour elle. Mary fit comme elle.

    "Pourquoi marches-tu plus lentement? demanda-t-elle en fronçant les sourcils. 

    -Je ne veux pas me retrouver à sa hauteur."

    Mary se mit sur la pointe des pieds et ne tarda pas à comprendre ce que voulait dire son amie. Elle trouvait cela bien triste la façon dont Astoria faisait tout pour éviter Angus. Le matin, elle avait vu plusieurs fois Astoria recevoir des lettres de la part d'Angus qui souhaitait la voir. Astoria avait toujours eu la même réaction: les ignorer. Et tout cela se faisait sous l'oeil satisfait de Daphné Greengrass.

     

    Doucement, dans l'ombre, Astoria préparait sa vengeance. Elle était la première étonnée à se sentir aussi sournoise. Cependant, ce qui la troublait le plus était qu'elle ne ressentait aucune honte à préparer le retour de bâton contre sa soeur. 

    "Tu es sûre que c'est ce que tu souhaites? demanda d'une voix lasse Cameron.

    Comme à son habitude, il remettait ses lunettes sur son nez. Il baillait. 

    -Du plus profond de mon coeur. Je suis désolée de t'imposer cela mais sans toi, je n'aurais pas fini à temps, s'excusa la petite sorcière avec un sourire.

    Cameron haussa les épaules. Il s'était lui-même portait volontaire pour aider Astoria dans son entreprise quand il avait appris ce que lui avait fait sa soeur. Il ne serait pas un bon ami s'il ne faisait pas cela, selon lui. 

    -Fini! s'exclama avec un cri de joie Astoria. 

    -C'est pas trop tôt, renchérit Cameron qui ne pensait plus qu'à rejoindre son lit. Tu auras encore besoin de moi? 

    -Non, c'est bon, va dormir, répondit Astoria avec un grand sourire.

    Cameron la fixa. Il ne voyait aucune once de fatigue sur son visage pourtant, cela faisait plusieurs jours qu'Astoria préparait sa vengeance, chaque soir, à l'abri des regards.

    -Bonne nuit, Tori, la salua-t-il.

    Il parait pour rejoindre son dortoir et son lit mais il s'arrêta au dernier moment et se tourna vers la sorcière.

    -Oh! Et Tori... si jamais Mary apprend tes petites manigances, je n'ai rien fait et je ne suis au courant de rien, n'est-ce pas? " sourit-il avec malice.

    Astoria lui répondit avec un clin d'oeil. Depuis le bal de Noël, Cameron faisait en sorte d'être un élève modèle... en apparence et surtout quand Mary n'était pas loin. Le Serpentard tentait d'impressionner la Serdaigle. Pour le moment, ses plans marchaient plus ou moins... plus moins que plus. En effet, Cameron s'était découvert un petit béguin pour la Serdaigle. 

    Le coeur d'Astoria battait la chamade. C'était enfin le grand jour. Enfin, la grande nuit. Elle installait, avec discrétion, chacun des pièges qu'elle avait préparé. Elle faisait attention à ne pas se faire prendre tandis qu'elle déambulait dans les couloirs de Poudlard. Elle termina par la salle commune de sa propre maison. Elle avait fait de nombreuses recherches pour arriver à préparer les potions dont elle avait besoin. Tout était parfait! Un sourire de satisfaction naquit sur ses lèvres quand elle eut terminé. Demain, son oeuvre se déclencherait. 

    D'un coup, Astoria se retourna pour aller dans son dortoir et elle heurta un mur de la salle commune. Elle recula en se frottant le nez. Tout compte fait, un mur n'avait pas cette contenance là. Quand elle ouvrit les yeux, Astoria croisa le regard perçant du Serpentard le plus influent qu'elle connaisse: Drago Malefoy. Elle pâlit d'un coup.

    "Et bien? Tu semblais plus heureuse à chahuter dans la salle commune, dit-il de sa voix traînante. 

    Astoria avait la gorge nouée. Depuis combien de temps était-il là? 

    -Tu as perdu sa langue, Little Greengrass? 

    -Non, balbutia-t-elle. 

    -Je ne sais pas contre qui tu es remontée... Enfin, si , j'en ai une petite idée. Je me demande ce que tu as préparé pour ta chère soeur, laissa-t-il échapper en la fixant de son regard gris. 

    Il ne souriait pas et son visage était dénué de toute expression. Astoria ne savait pas ce qu'elle devait penser.

    -Ce n'est pas pour...

    -Inutile de me prendre pour un idiot. Tu crois que je vais te dénoncer à cette très chère Daphné? Non. Cela sera bien plus amusant de ne pas le faire. Va dormir, maintenant, Little Greengrass.

    Cette dernière phrase sonnait réellement comme un ordre qui résonna à travers tout le corps d'Astoria.  Elle abaissa un regard et contourna le garçon pour aller dans son dortoir.

    -Bonne nuit, Little Greengrass, entendit-elle dans son dos. Il me tarde de voir à quel point tu surpasses ta soeur ou non dans l'art de l'humiliation."

     

    Une fois dans son lit, Astoria se mordit les lèvres. Pour la première fois depuis qu'elle avait voulu se venger de Daphné, Astoria ressentit des remords. Elle doutait. Elle se rendit compte que c'était les paroles de Drago qui avait provoqué cette émotion en elle. Daphné méritait-elle ce qu'Astoria avait l'intention de lui infliger? Etait-elle en train de devenir plus sournoise que sa soeur ou Pansy? Alors qu'elle regrettait ce qu'elle venait de faire, il était déjà trop tard. Le compte à rebours était lancé. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :