• Blagues de S

    Vous le savez, certains ont un humour très particulier. Et bien là, j'ai décidé dans cet article de vous répertorié plusieurs blagues plutôt scientifiques. Certaines ne sont pas difficiles à comprendre mais je pense que quelques unes mériterons quelques explications. 

    • Si j'avais un chien, comment je l’appellerais? Pythagore! Je pourrais donc dire: Pythagore, va chercher ta laisse. (Thalès).
    • Quelle est la différence entre la lumière et toi? La lumière est un photon.
    • x et x' sont sur un bateau. x tombe à l'eau. Que fait x'? Il dérive. (en maths, on appelle x' la dérivée d'une fonction x. )
    • x va dans une forêt. Quand il ressort, il s'est transformé en x. Pourquoi? Il s'est pris une racine. (la fonction carrée et la fonction racine carrée sont ce qu'on appelle des bijections réciproques. Autrement dit, si vous prenez un nombre  et que vous le mettez au carré puis que vous lui appliquez une racine carrée, c'est comme si vous ne lui aviez rien fait.)
    • Sur Terre, il y a trois sortes de personnes. Celles qui savent compter et celles qui ne savent pas.
    • Exponentielle et logarithme sont au restaurant. Qui paye? Exponentielle  car logarithme ne paie rien. (en physique, certes, on se sert du logarithme (log) mais en maths, on se sert du logarithme népérien (ln))
    • Que dit un homme complexe à une femme réelle?  Viens danser. (il y les nombres réelles, dans un ensemble R, et il existe aussi les nombres complexes dans un ensemble qu'on note C)
    • Qu'est-ce qu'un ours polaire? Un ours cartésien qui a changé de repère. (bon ok, celle-là, elle est très dure à comprendre. En maths, on se place dans un repère cartésien (avec les nombres réelles) et quand on passe aux nombres complexes, on a un changement de repère. Et les coordonnées d'un point dans un plan complexe sont appelés les coordonnées polaires.)
    • Monsieur et Madame Eaire (prononcé "éaire") ont une fille. Comment s'appelle-t-elle? Coline. (Pour savoir si deux droites sont parallèles, on utilise des outils qu'on appelle vecteurs. Si deux vecteurs sont dits colinéaires alors les droites auxquelles ils sont associés sont parallèles.)
    •  Cosinus et exponentielle font la fête. Cosinus fume, boit et le lendemain, il est totalement mal. Exponentielle lui demande pourquoi il a agit ainsi et cosinus répond : "Je ne connais pas mes limites." (on regarde si quand une fonction tend vers un nombre, elle a une limite ou non, c'est-à-dire, si la fonction se rapproche d'un nombre précis ou non quand on la fait tendre vers un nombre. La limite en l'infini de l'exponentielle est l'infini car elle est toujours croissante mais la limite en l'infini du cosinus n'existe pas car le cosinus continue de varier entre - 1 et 1.)Afficher l'image d'origine
    • Quel est le nombre le plus laid? -1 car  -1 = i2 (hideux) (i est le nombre imaginaire qui au carré vaut -1. C'est ce qu'on appelle un nombre complexe. )
    • Nous voilà sur l'arche de Noé des fonctions. Le bateau dérive. Les fonctions s'affolent surtout la constante. Sauf l'exponentielle qui s'exclame :"ça ne change rien." (la dérivée d'une constante est 0. Et celle de l'exponentielle est... l'exponentielle. En dérivant cette fonction, elle ne change pas.)
    • Pourquoi 0 perd-t-il toujours les débats? Par ce qu'il n'a pas d'argument. (si vous avez lu les précédents blagues, rappelez vous le moment où j'ai parlé du repère complexe. L'argument d'un point est en fait un angle. Et l'argument de 0 est .. 0.)
    • On a un polynôme de second degré.  Qu'obtient-on en le dérivant deux fois? Le poids du cerveau d'une blonde. (cette blague est assez méchante en faite... un polynôme de second degré (exemple : x2 + x+ 1) dérivé deux fois est égale à 0.)
    • L'amour c'est comme les maths: ça commence par des Bézout et ça finit par des Gauss. (Bézout et Gauss sont deux mathématiciens. ) 
    • T'es comme le croisement entre deux droites parallèles : tu n'existes pas. 
    • Un allèle rencontre un autre allèle. Que lui dit-il? Pousse-toi , tu me gênes. (un allèle est variation d'un  gène. Prenons comme exemple le gène responsable de la couleur des yeux. Il a de nombreux allèles : bleu, marron, vert etc. )
    • Qu'est-ce qu'un i qui court? Un complexe sportif. (Rappel: i est un nombre imaginaire donc un nombre complexe.)
    • Pourquoi la vie est-elle complexe? Elle a des composantes réelles et imaginaires. (en effet, un nombre complexe à une partie réelle et une imaginaire. Exemples: i = 0 + 1i, 0 est ici la partie réelle et 1, la partie imaginaire.)
    • Tu veux une blague ?  - oui. - 8x2 + 3x + 78 - J'ai pas compris.... - Normal, c'est du second degré. 
    • En maths, je suis du genre Einstein. Bon, plus du Franck que du Albert. (simple jeu de mot. Au passage, un de mes profs en fac nous a dit qu'Albert Einstein n'était pas un bon matheux. Il avait de l'intuition mais avec les maths, c'était pas une grande histoire d'amour)
    • Un mathématicien déjeune dans un restaurant. Le serveur vient le voir et demande : " Fromage ou dessert ?". Le mathématicien répond: "oui." (en maths, le "ou" a une signification différente qu'en français. Si vous avez en maths: le nombre 1 appartient  à A ou B... cela veut dire que 1 est dans l'ensemble A, ou dans l'ensemble B ou dans les deux à la fois ! )

    Bon voilà... Je pense que j'en ai quand même pas mal mis et j'espère que vous les comprendrez ^^  


  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Février 2017 à 01:10

    J'ai pas arrêté de rigoler , elles sont excellentes ! xD je les ressortirais à l'occasion !

    2
    Mardi 14 Février 2017 à 14:53

    Enfin quelqu'un qui comprend cet humour décalé! XD

    3
    Samedi 21 Octobre 2017 à 21:53

    Ma préférée : «Tu veux une blague ?  - oui. - 8x2 + 3x + 78 - J'ai pas compris.... - Normal, c'est du second degré. »

    Ces blagues sont toutes très rigolotes, surtout lorsque l'on peut faire des parallèles avec les cours de mathématique. Je ne suis pas une adepte de cette discipline, mais ces petites phrases m’auront bien fait rire !

      • Samedi 21 Octobre 2017 à 21:55

        Ahah, ravie que l'article t'air plu :) 

         

        Ah ! Enfin quelqu'un qui apprécie les maths ! Cela me fait très plaisir! :) 

    4
    Samedi 21 Octobre 2017 à 22:01

    Je n'ai pas mentionné le fait d'aimer les mathématiques, mais plutôt le contraire, en disant que je ne suis pas adepte de cette discipline. J'aime les chiffres mais je n'aime pas jouer avec les fonctions. Toutefois, il faut se l'avouer, on peut retrouver une certaine poésie dans les mathématiques. Il s'agit d'un language universel qui vise à observer le monde sous tout ses aspects.

    Je ris encore de la blague du second degré !
    Les articles que tu écris savent se faire intéressant et originaux. Merci d'avoir partagé avec nous un moment de rigolade !

    5
    Samedi 21 Octobre 2017 à 22:06

    Ah d'accord, je vois mieux! Je suis en seconde année de licence maths et je dois dire qu'il faut vraiment s'accrocher pour suivre (tu ne supporterais pas de jouer avec les fonctions comme on le fait ^^")

    Oh! Ce compliment me fait tellement plaisir. 

      • Samedi 21 Octobre 2017 à 22:12

        Dans tous les cas on voit bien ton amour pour les mathématiques. J'espère que tu suivras la voix qui t'amènera sur le bon chemin après tes études. Ma classe ne fonctionne pas comme au régulier, alors il est difficile d'expliquer en quel niveau je suis rendue.

        Les compliments étaient sincères, j'aime bien ce blog. Il traite beaucoup de l'écriture et je trouve cela merveilleux.

    6
    Jeudi 11 Octobre 2018 à 21:07

    Ho non j'ai trop ris pour certaines ! Comme le second degré ou encore Pythagore avec Thalès, x² également était pas mal. Le croisement des deux parallèles inexistante est pas mal, méchante mais au moins dit de manière distinguée et intelligente. Je répète celles-ci a mes amies (je suis en S et mon amie en L. On s'amuse a nous regarder en mode "espèce de La" ou "espèce de S" C'est rigolo) je te redirais ce qu'elle m'a répondu mdr ! clown

      • Vendredi 12 Octobre 2018 à 21:02

        Ahah, ravie de voir que ces petites "blagues" te plaisent. ^^ 

        J'espère que la S se passe bien et oui, je suis curieuse de savoir ce qu'une personne en L en pense ahah

      • Samedi 13 Octobre 2018 à 13:32

        Je n'ai eu que des sourires et des regards d'exaspération... J'en ai ris toute seule clown et j'ai eu droit a mon célèbre "Pfff.. t'en bien une S toi..." Et un "holala, Fisaè, je t'ai connu sous un meilleur humour, faut qu'on retourne en seconde" ahah 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :