• Bien que je ne sois pas une fan de K-pop, J-pop etc..., je connais de noms quelques groupes. Je ne sais pas vraiment pourquoi cet univers musical ne m'a jamais attirée. Toutefois, cette année, je suis allée Péri Geek Asia et j'ai assisté à une petite conférence concernant les animes et les idoles et les liens entre les deux. Par conséquent, il me semblait intéressant d'en faire un petit article. 

    Tout d'abord, un anime peut servir à lancer une idole, à la propulser par la popularité de l'anime.

    Creamy, merveilleuse Creamy est un anime datant de 1983. On a ici un shojo, magical girl  de 52 épisodes qui a servi à lancer Takako Ota. 

                                              

    Sur le même principe on a Erika (Eriko en japonais) un anime de 51 épisodes, sorti en 1989 et l'anime sert à lancer Eriko Tamura, la voix chantée de l'héroïne. 

                    

    J'avais envie également de parler du cas de Kilari qui est un anime adapté d'un manga. En japonais, les chansons de Kilari sont interprétées par Kusumi  Koharu qui a fait parti du groupe Morning Musume. Par la suite, pour la série deux groupes de J-pop ont vu le jour temporairement: Kira Pika et Milky Way.

                                                    

    Autre utilisation du lien entre idoles et animes: les génériques. En effet, les openings sont souvent faits par des groupes ou chanteurs connus et les endings par des chanteurs moins connus. Le public de l'anime peut alors s'intéresser aux chanteurs et, inversement, les fans des chanteurs peuvent découvrir un anime. Autrefois, les openings n'étaient pas changés tout le long de l'anime ce qui n'est plus le cas aujourd'hui où, justement, les openings, sont changés régulièrement. 

    Pour moi, ce sont les deux grands liens qu'on peut faire entre idoles et animes. J'espère que cet article vous aura plu et qu'elle est votre avis sur cette façon d'utiliser les idoles et les animes? 


    votre commentaire
  • Libérée... Délivrée..! Je me sens comme en vacances -parce que je ne le suis pas tout à fait-.

    J'ai officiellement terminé ma troisième année de licence maths à la fac. Je dois avouer que cette dernière a été très éprouvante et dur à supporter. Quand on se lance dans des études supérieures, c'est mieux si vous adorez le domaine de vos études. 

    Mes cours et examens se sont terminés pendant le mois d'avril. Au mois de mai, j'ai eu un stage. J'étais déjà apprentie prof dans un collège alors j'ai continué ma formation là-bas afin de m'y rendre plus souvent.

    J'ai préparé une séquence pour des 4ème. Je me suis retrouvée avec 3 classes à charge et j'ai appris énormément de choses pendant ce mois de stage. En parallèle, je devais faire un rapport pour la faculté qui a été très long à concevoir. Je l'ai rendu dimanche matin et, maintenant, je n'ai plus qu'à attendre les résultats. Enfin, pas vraiment, car je reste une apprentie professeur et je continue de me rendre dans le collège où je suis affectée pour assister à des cours.  


    7 commentaires
  • Avant de continuer plus loin, je tiens à préciser que cet article contient du spoil. Si vous n'avez pas vu le dernier épisode de Game of Thrones, ne lisez pas la suite. 

     

    C'est une série emblématique qui vient de se conclure il y a peu avec son épisode finale. Qu'on ait regardé ou non GoT, c'est une série extrêmement connue qui a marqué les esprits depuis des années. La fin de celle-ci marque un tournant. 

    J'ai longtemps hésité à regarder GoT. J'avais commencé la série mais j'ai été refroidie par le nombre de scènes à caractère sexuels que je trouvais trop abondantes. De plus, j'étais impressionnée par le nombres de morts dès les premiers épisodes. Quelques temps plus tard, j'ai redonné une chance à cette série et j'ai adoré. 

    Le monde de Westeros fait de complots, de guerres, de fantasy, d'actes monstrueux et courageux m'a fait voyager pendant plusieurs années. Je voulais connaître la suite des aventures des personnages. Et pour une fois, il n'était pas clair qu'un personnage adoré du public ne meurt pas. Et j'ai trouvé cela palpitant. 

    Alors... quel est mon avis sur la fin de GoT? 

    Je trouve que cette saison était trop rapide. Il y avait tellement de choses qui auraient pu être exploitée plus longtemps. J'ai été déçue par la mort du deuxième dragon de Daenerys mais surtout par celle du Night King. On nous parle de sa menace depuis le tout début de la série. On a vu qu'il pouvait tout détruire sur son passage... Et sa mort est juste trop rapide... Trop facile. D'ailleurs, c'est un exploit de l'avoir tué. Si c'était Jon ou Daenerys qui avait accompli cet exploit, on les aurait accueilli en héros et on aurait salué leur bravoure et leur force. Cependant, je n'ai pas du tout ressenti cette reconnaissance avec Arya. Je n'apprécie pas tellement ce personnage d'ailleurs. Je la trouve froide, sans pitié, sombre. Je sais qu'elle est grandement appréciée des fans mais ce n'est pas mon cas. 

    Le dernier épisode m'a paru très long. On a moins d'action et les grandes batailles sont finies. Je vais commencer par abordée la mort de Daenerys. Je n'ai pas été étonnée qu'elle meurt mais je ne pensais pas que cela serait à ce moment là. Jon a tué sa reine, son amour et j'aurais pensé qu'il hésiterait plus longtemps même si cette fin là était inévitable. 

    Cependant, l'événement qui m'a le plus étonnée, c'est l'annonce du nouveau roi des 6 couronnes: Bran Stark. Dans cette scène, ce qui m'a hautement perturbée c'est la réponse de Bran quand on lui propose de devenir roi: "Pourquoi crois-tu que j'ai fait tout ce chemin?". Par cette simple phrase, on comprend que Bran veut le trône et qu'il semble savoir qu'il finirait par devenir roi. Je veux bien qu'il soit la mémoire du monde des Hommes.... Mais il n'a jamais été question de connaître l'avenir?En tout cas, je ne m'en rappelle pas. Et puis, Sansa et lui savent parfaitement que l'héritier légitime du trône est Jon. C'est une révélation qui ne sera pas faite.  Je voyais Bran comme une sorte de sage, neutre, prenant les bonnes décisions. Il a révélé à Jon sa véritable identité, ce qui a provoqué une crainte de la part de la mère des dragons. Il n'était nullement inquiété par l'apparition du Night King en face de lui, comme s'il savait que ce ne serait pas lui qui allait perdre la vie. Du coup, une question me vient en tête, si Bran avait l'intuition de tout ce qui allait se passer, a-t-il laissé toute une cité se faire réduire en cendre? Visiblement, il choisit les informations qu'ils partagent ou non. Dans cette même scène, la seour de Bran, Sansa, demande l'indépendance du Nord, ce qui lui accorde volontiers Bran. On rappelle que Yara est présente. Elle est la chef des Iles de Fers qui veulent aussi leur indépendance depuis un moment.... Mais elle n'en fait pas la demande. 

    Au final, passons au destin des personnages. Tyrion devient la main du roi. Bon, il l'a été par le passé avec Daenerys et le devient pour Bran car, selon lui, c'est une manière de racheter les erreurs qu'il a commis avec Daenerys. C'est un sort tout à fait acceptable pour le plus célèbre des nains et je suis bien contente. Arya part à la découverte du reste du monde. C'était prévisible car elle a toujours eu ce côté aventurière et elle ne serait pas rester sagement au même endroit pour vivre une vie faite de routine ou de dame de la noblesse (au passage, j'ai été déçue de son comportement avec Gendry).  Sansa devient reine du Nord. Cela s'inscrit totalement dans la logique des événements et je trouve qu'elle a le destin qu'elle mérite. Par contre, Jon... Je suis navrée mais la fin réservée à Jon m'a déçue. Il est condamné à retourner dans la Garde de Nuits pour le reste de sa vie. A quoi sert encore cette institution? Les Marcheurs Blancs n'existent plus et les sauvageons ne sont plus une menace. Jon est le personnage qui a le plus oeuvré pour le bien du royaume sans aucune arrière pensée, à mon sens, et c'est celui qui a le destin le plus "triste" même si retourner dans le Nord lui va comme un gant. Quand il fait ses adieux à ses cousins, il s'excuse auprès de Bran. Le roi lui dit alors qu'il se trouvait au bon endroit au bon moment. Je l’interprète encore comme un signe que Bran avait une forte idée des événements qui allaient se produire.  Envoyer son cousin loin dans le Nord, héritier du trône, n'est pas aussi pour Bran une manière de garder  le pouvoir pour lui ? Franchement, j'ai dû mal à voir Bran comme un homme agissant avec neutralité et impartialité sans prétention au pouvoir. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique