• 16

    Rose retrouva Scorpius à la bibliothèque le lendemain comme ils en avaient convenu. Lorsqu'elle arriva, le blond était déjà là. Il était installé à une table et lisait. Le voir lire un livre surprit hautement la rousse qui s'approcha.

    "Quel livre peut donc autant capter ton attention, Malefoy? lui demanda-t-elle en s'asseyant en face de lui.

    -Bonjour pour commencer, Weasley. La politesse ne fait pas partie de ton éducation ? Non, non, ne parles pas, tu vas t'enfoncer encore plus et je ne pourrais me retenir de me moquer de toi. Donc, pour répondre à ta question, ce livre ne te plaira pas de toute façon alors inutile que j'en parle plus."

    Rose ouvrit la bouche puis la referma. Elle n'avait rien à lui répliquer. L'avait-elle agressé? Il lui semblait que non alors pourquoi lui parlait-il de manière si désagréable? Il n'y avait rien à comprendre. Il devait tout simplement être de mauvaise humeur. Scorpius ferma son livre puis se leva. Il partit le ranger sous le regard de la rousse. Il revint au bout d'une minute et se rassit à la même place.

    "Alors? Par où commence-t-on?

    -Euh... Je ne sais pas, répondit Rose.

    Le blond haussa un sourcil.

    -Tu rigoles j'espère? J'ai la gentillesse de venir t'aider et toi, tu ne sais pas par où commencer? Faut réfléchir un peu, Weasley, je vais pas tout faire même si je sais que je suis intelligent.

    -Je ne sais pas ce qui t'as mis en colère mais ce n'est pas la peine de passer tes nerfs sur moi...

    -Je peux partir également et te laisser de débrouiller toute seule.

    Joignant le geste à sa parole, Scorpius se leva.

    -Non, non, restes... Je suis désolée."

    Scorpius se rassit, satisfait. Rose ne savait même pas de quoi elle s'excusait. Elle n'avait rien à se reprocher.

    Puis, tous deux se mirent à chercher des livres parlant de la famille Goldstein. Après un grand nombre de lecture et quelques heures passées, ils n'avaient toujours rien trouvé. Finalement, le Serpentard ferma le livre qu'il avait sous le nez et soupira.

    "C'est assez pour aujourd'hui, je pense.

    Rose leva son regard vers lui.

    -Continuons un peu.

    -Weasley, je suis crevé de lire autant. J'ai besoin de bouger un peu et, sans vouloir te vexer, d'une compagnie autre que la tienne."

    Sur ces mots, il partit laissant cette pauvre Rose totalement abasourdie. Elle jugea inutile de continuer à chercher seule pour le moment. Cela représentait trop de travail pour une seule personne. Elle ferma le livre qui était devant elle et le rangea avant de quitter la bibliothèque.

    Ce soir-là, une seconde mort tragique frappa Poudlard. Chad Yaxley, un Griffondor, fut tué durant la nuit. Que faisait-il en dehors de son dortoir à une heure si tardive malgré les consignes de sécurité mises en place suite au décès d'Alice? Cela était un mystère. C'était la deuxième victime en moins d'un mois. Il devenait certain qu'il y en aurait d'autres. La panique était alors entrée dans le cœur des des élèves. Aucun d'eux ne souhaitait être la prochaine victime. Certains, qui ne se sentaient plus en lieu sûr, avait quitté Poudlard. Ceux là, c'était plus particulièrement des Poufsouffles. Les couloirs de l'école était gardé par un grand nombre d'aurors pendant la nuit ainsi que le jour. Il était impératif qu'aucun nouvel accident ne soit à déplorer. La personne qui devait être sûrement la plus en panique dans tout Poudlard, était probablement Rose. Clara ne comprenait pas l'agitation et les tourments dont était victime son amie. Actuellement, Rose se trouvait en compagnie d'Albus.

    "Je te connais par coeur, Rosie. Je sais quand quelque chose ne va pas. Et là, clairement, tu as un soucis. D'ailleurs, ça fait plusieurs mois que tu t'éloignes de moi.. Je voudrais comprendre.

    -Tu te fais des idées, lui répondit-elle.

    -Non, je ne crois pas. C'est plutôt que tu me caches des choses.

    -Albus...

    -Non, Rose! Tu m'énerves! Tu ne me fais plus confiance?

    -Ce n'est pas cela !

    -Alors où est le problème! Parles-moi! "

    La jeune fille garda le silence. Son cousin attendit plusieurs minutes dans l'espoir d'avoir une réponse. Réponse qu'elle ne lui donna pas. Rose n'ouvrit pas la bouche. Albus la regardait et secoua la tête.

    "Tu ne veux rien dire, hein? Et bien , ne comptes pas sur moi si tu as des problèmes."

    Il la laissa seule. Albus était en colère contre elle. Rose regarda vers le sol. Parler c'était inquiéter. Parler c'était créer des conflits. C'était une responsabilité que la rousse ne souhaitait pas prendre. Elle menait, à son rythme, une enquête avec l'héritier Malefoy, et, sans preuve irréfutable, il était hors de question de faire naître un sentiment de panique supplémentaire chez des personnes. Le silence était la meilleure solution pour le moment. Elle se leva et se rendit à la bibliothèque. La mort de Chad Yaxley était une nouvelle source de motivation pour ses recherches. Elle se devait de trouver des réponses et vites.

    Scorpius n'était pas encore arrivé à la bibliothèque quand la jeune fille y arriva. Elle l'attendit quelques minutes avant qu'il ne pointe le bout de son nez. Il la salua et elle aussi.

    "Je paries que tu veux aussi faire des recherches sur la famille Yaxley à présent n'est-ce pas?

    -Exact, c'est normal, lui répondit la rousse.

    -Commençons tout de suite alors."

    Il était bien plus sympathique que la journée d'avant. Ils se mirent à recommencer leurs recherches.

    Tybalt trouvait que sa mission avançait parfaitement bien. Goldstein, Yaxley... c'était deux cibles qu'on lui avait demandé d'abattre. C'était fait. Il lui restait encore quelques élèves à tuer pour terminer la liste de vengeance des descendants des généraux qui avait permis l'anéantissement des lycanthropes suite à la guerre. En attendant de pouvoir quitter Poudlard lorsqu'une nouvelle guerre serait déclarée, il avait réussi à bien s'intégrer au sein de sa maison et de l'école. Il était presque dans son élément même si la méfiance ne le quitter jamais. Tybalt restait constamment sur ses gardes. Les aurors chargés de l'enquête le recherchait. Cependant, l'adolescent comptait bien sur son intelligence et sa motivation pour leur échapper. Il avait déjà fait deux victimes sans se faire pincer. Il lui suffisait de continuer ainsi. Une ombre était pourtant présente sur ce magnifique tableau paraissant sans faille. Il s'agissait de Scorpius Malefoy. Ce sorcier le détestait. Cela était réciproque mais, partageant sa chambre avec ce Serpentard, Tybalt savait qu'il devait redoublé de prudence. Le blond devait être autant intelligent que lui, il n'en doutait pas. En attendant de pouvoir continuer sa mission qui était de rassembler des informations, Tybalt devait se plier aux devoirs qu'avait un élève. Il devait faire ses devoirs. Ayant énormément de lacunes, le brun s'était retrouvé à devoir avoir des cours particuliers en plus afin de rattraper son retard. Il n'avait pas eu le choix et devait absolument jouer le jeu. Aujourd'hui, c'était son premier cour de soutient. Afin que cela ne soit pas trop formel, et puisqu'il faisait bon, il aurait lieu dans le parc du château. Ce ne serait pas un professeur mais un élève qui se chargerait de l'aider à faire ses devoirs et lui expliquerait ce qu'il avait du mal à comprendre. C'était une bonne idée sur le principe mais Tybalt se serait volontiers passé de ceci. Il arriva au point de rendez-vous et attendit l'élève qui lui ferait cours.

    "Tybalt Silvan?"

    La voix venait de derrière lui. C'était une voix féminine. Il se retourna et détailla l'adolescente de face de lui. Il la dévisagea. Il la connaissait de vue car ils avaient quelques cours en communs. Comment s'appelait-elle déjà? Il se souvenait de son visage de poupée mais il n'avais jamais fait attention à son nom. D'une part, parce qu'elle n'était pas dans sa maison et qu'elle ne lui serait, par conséquent, d'aucune utilité, et d'autre part, parce qu'elle avait l'air intelligente et qu'il préférait éviter ce genre de personne. Cependant, dans le cas présent, le brun ne pouvait pas faire autrement.

    "A ton avis? Tu vois quelqu'un d'autre?

    Son ton montrait clairement de l'hostilité. Hostilité que remarqua la jeune fille sans pour autant en tenir compte.

    -On commencera par réviser les potions, d'accord?"

    Tybalt ne lui répondit ni de façon négative ni de manière positive. Il se contenta de s'asseoir sur un banc en pierre face à une table, elle aussi en pierre. La jeune fille s'assit à ses côtés et posa un manuel qu'elle ouvrit à une page précise. Elle avait très certainement préparé ce qu'elle lui ferait révisé. Tybalt se montra attentif, ou du moins, fit semblant de s'intéresser à ce qu'elle prenait le temps de lui expliquer en détail.

    "Clara.

    -Quoi? demanda-t-il en relevant la tête vers elle.

    -C'est fini pour aujourd'hui et je m'appelle Clara.

    -Je le savais.

    -Je suis sûre du contraire mais tu es mieux placé que moi pour savoir ce qu'il en est."

    Elle se leva, rangea le manuel et le laissa seul. Tybalt leva les yeux vers le ciel. Alors comme cela, cette fille avait remarqué qu'il avait totalement zappé son prénom? Bah voilà pourquoi il n'aimait pas ce genre de personne qui savait reconnaître des mensonges ou ce que l'on voulait par moment dissimulé.

    De leur côté, Rose et Scorpius avaient enfin trouvé le motif qui avait causé la mort d'Alice et Chad. Lors de la guerre mythique entre sorciers et lycanthropes, parmi les généraux sorciers, il y avait les ancêtres des familles Yaxley et Goldstein. A cette époque, la famille Goldstein était encore une famille de sang-pur.

    "Maintenant, on en a une de véritable preuve sur le fait que la menace des lycanthropes était réelle!

    -Calmes-toi tout de suite, ordonna le blond.

    -Il y a déjà eu deux morts, Malefoy! Il y en aura d'autres si on garde cette information pour nous.

    -Je n'ai pas dit le contraire.

    -Alors qu'est-ce qu'on attend?!

    -Tu as vu un lycanthrope à Poudlard?

    La question étonna Rose.

    -Non, j'aurais dû?

    -Gardons cela pour nous.

    La rousse ne comprit pas son raisonnement.

    -Mais...

    -On est bien plus avancé que les aurors. Autant qu'on enquête nous même et quand on aura la réponse, on livrera l'assassin aux aurors.

    -Malefoy! On est pas des héros!

    -Non, tu as raison mais tes parents n'en étaient pas non plus à la base, c'est à cause de leur amitié avec Harry Potter qu'ils sont devenus des héros.

    -Cela n'a rien à voir!

    -Écoutes moi bien, Weasley, on sait certaines choses qu'on ne devrait pas savoir. On est au courant d'informations dont on ne devrait pas avoir connaissance. Des élèves sont tués et maintenant, nous savons, toi et moi, pourquoi. Si nous parlons, ne t'inquiète pas, on est certain d'être en tête de liste de la personne ou des personnes qui s'en sont pris à Alice et Chad. On n'est pas que de simples messagers pour les lycathropes. Ils veulent écraser notre communauté loyalement pour pouvoir clamer qu'on leur est inférieur. Notre parole est une bombe à retardement. Si on parle, ok, un meurtrier sera arrêter mais on aura déclencher une guerre.

    Rose en resta bouche bée. Elle ne pensait pas que Scorpius avait pu autant réfléchir à la situation.

    -Alors tu as le choix, Weasley, à présent. Tu es avec ou contre moi?

    Elle répondit sans une seule seconde d'hésitation.

    -Avec. Mais à deux, on avancera jamais assez vite. Je veux qu'Albus soit mis dans la confidence."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter